Aides aux élèves : les col­lé­giens pour­ront se faire aider pour leurs devoirs grâce à leurs établissements

Les élèves en dif­fi­cul­té ou en échec sco­laire vont être sou­te­nus par leurs pro­fes­seurs avec des amé­na­ge­nemnts pour les jeunes. « Le pro­gramme Devoirs faits a pour objec­tif de pro­po­ser aux élèves, dans l’é­ta­blis­se­ment, mais en dehors des heures de classe, un temps d’é­tude accom­pa­gnée, pour réa­li­ser leurs devoirs. Chaque enfant a ain­si la pos­si­bi­li­té de tra­vailler indi­vi­duel­le­ment, au calme, pour faire des exer­cices, répé­ter ses leçons ou exer­cer sa mémoire et son sens de l’a­na­lyse, avec la pos­si­bi­li­té d’être aidé quand il en a besoin » explique l’éducation nationale.

200 élèves du col­lège Claude Fauriel béné­fi­cient de ces heures d’aide. Les élèves dys­lexiques sont accom­pa­gnés assi­dû­ment par des pro­fes­seurs qui adaptent leurs méthodes pour les mettre à niveau avec des devoirs spé­cia­le­ment ajus­tés et plus de temps pour qu’ils assi­milent les cours tout au long de l’année. Depuis début sep­tembre, des col­lèges de la Loire adaptent les méthodes pour ces élèves qui en ont besoin. Ces der­niers pro­fitent de plus d’attention pour leur réus­site future. Les dic­tées ne sont plus notées, ou avec des nota­tions adap­tées afin que les dys­lexiques ne soient pas en échec dans le domaine.

Les autres infos