C’est par­ti pour les soldes mal­gré le confinement

Les grandes sur­face ouvre plu­tôt a cause du couvre-feu. Parfois des 7 heure du matin à Saint-Etienne

Les soldes d’hiver débutent aujourd’hui mal­gré les contraintes d’horaires. Cette année, les com­mer­çants ligé­riens espèrent que les clients seront bien pré­sents dans les bou­tiques. Il fau­dra se dépê­cher en centre-ville de Saint-Étienne pour trou­ver les meilleures affaires.

Après le black Friday, voi­là les soldes

Pour Amélie, gérante d’un maga­sin en centre-ville de Saint-Étienne, « on espère que les Stéphanois seront au ren­dez-vous, car on ne fait plus ses courses après  le tra­vail, mais le matin. Les habi­tudes de consom­ma­tion ont chan­gé et il ne faut sur­tout pas qu’on s’habitue à consom­mer sur le net comme avec le Black Friday ».

Écouler abso­lu­ment les stocks dans la Loire

Ce sont les seules périodes où les maga­sins peuvent vendre à perte. Ça débute aujourd’hui à 8h. La durée des soldes est de 4 semaines contre six aupa­ra­vant. « Il faut réen­chan­ter les soldes » indique Amélie. « Créer plus d’envie avec de beaux pro­duits et des ani­ma­tions ». Mais il est tou­jours com­pli­qué de créer des évé­ne­ments lorsque on sait que toutes les socié­tés d’événementiel sont en off. Suite à la crise, on pense à faire chan­ger la période des soldes. Cette durée peut être ame­née à évo­luer : l’article 16 pré­cise que le minis­tère de l’Économie fixe par arrê­té deux périodes « de trois à six semaines ».
Les soldes devront évo­luer dans l’avenir. Certains com­mer­çants aime­raient  inter­pel­ler le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, pour lui deman­der de créer des ani­ma­tions dans la ville pen­dant cette période de l’année et une belle com­mu­ni­ca­tion pour mettre en avant les petits com­mer­çants. Les com­mer­çants du centre-ville y réfléchissent.

Les autres infos