Cinémas : les chiffres catastrophiques

Effondrement des recettes, des producteurs en manque de financement et 2045 établissements de 6100 écrans qui perdent de l’argent. L’année Covid en 2020 a généré seulement 65,10 millions, alors qu’il faudrait 1,44 milliard d’euros (généré en 2019) pour faire tourner la profession. Seuls les grands groupes peuvent tenir. Le Mégarama à Saint-Étienne peut aujourd’hui s’appuyer sur une armée de salles. Mais les autres…

Des films avec des acteurs masqués n’étonneraient plus personne

L’avenir pour les patrons de cinéma reste incertain. Toujours pas de date ferme de réouverture. Pour les exploitants, il y a une vraie colère. Une étude scientifique assure qu’il est bien moins dangereux d’aller au cinéma que de prendre un train ou un métro.
Pourtant, les films continuent de s’annoncer. Il y a 420 films prêts à sortir. Des blockbusters, mais aussi des films à plus petit budget très intéressants.

Comment trouver des financements ?

Le CNC apporte 100 millions d’euros, mais c’est une poussière dans un océan. Les investissements dans la production ont chuté de 30%. Canal Plus qui était l’un des grands financiers des producteurs ne l’est plus. La chaîne de télévision n’a financé que 86 films, soit 76,6 millions d’euros. Pas assez pour faire tourner le monde du cinéma.
La cicatrice s’ouvre chez les professionnels et le public veut retourner dans les salles obscures. Alors que fait le gouvernement ?

Les autres infos
Les autres infos