Cœur de Pirate, fin septembre à Saint-Etienne

Derrière le pseudonyme de Cœur de Pirate, se cache Béatrice Martin. La jeune femme est née le 22 septembre 1989. Ses parents se rendent compte rapidement qu’elle a un don pour la musique. Dès 3 ans, elle commence l’apprentissage du piano et, à 9 ans, elle entre au conservatoire de musique à Montréal. La jeune québécoise se passionne pour l’art. En 2006 elle compose ses premières chansons et les publie sur le site internet Myspace.

En 2009 sort son premier album

Elle sort son premier album éponyme. Le premier single « Comme un enfant » composé par l’artiste s’envole dans les têtes de ventes. Plus de 500 000 exemplaires vendus. Vient ensuite le duo avec Julien Doré « Pour un infidèle ». La star revient en 2011 avec son deuxième album nommé « Blonde » qu’elle présentera dans de nombreuses salles de concerts en France. Lors de cette tournée, elle emmènera sa petite fille, Romy, né en septembre 2012. Tout réussit à Cœur de Pirate.

2018, une grande tournée de passage à Saint-Etienne

C’est avec l’album « En cas de tempête, ce jardin sera fermé » que la chanteuse revient sur le devant de la scène. Elle sera le dimanche 30 septembre 2018 au Fil de Saint-Etienne.

Dans la chanson « Je veux rentrer », Cœur de Pirate parle du viol conjugal dont elle a été victime. Un journaliste de L’Express écrit dans son article : « La vague #MeToo a-t-elle été l’un des détonateurs de cette confidence violente ou une bonne opportunité ? Allez savoir. »

La chanteuse est folle de rage. « Honnêtement je suis hors de moi », a réagi l’artiste québécoise via son compte Instagram. « Une bonne opportunité ? Please. Comme si j’avais vu le fait de parler d’une expérience qui m’a détruite comme une façon de faire parler de moi. Comme si j’avais voulu revivre cette chose incessamment en interview comme ailleurs pour le plaisir. Non mais allons. On se demande encore pourquoi aujourd’hui les femmes ont peur de dénoncer. » La chanteuse est actuellement en tournée dans toute la France et vous ne manquerez pas de l’applaudir pour sa venue au Fil à Saint-Etienne.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Vous aimerez lire aussi