Confinement : la fin est loin

Alors que les commerces “non-essentiels” devaient rouvrir au début du mois de mai, l’exécutif a déjà acté un report. Quant à la limite des 10 km, rien ne semble acquis sur sa fin. Le confinement semble encore devoir durer plus que prévu.

Un retour en demi-jauges à l’école

Pour l’instant, seul le retour des écoliers semble maintenu selon le calendrier originel. Gabriel Attal a également assuré que le calendrier était maintenu, à savoir une réouverture des établissements maternelles et primaires le 26 avril, puis des collèges et lycées le 3 mai. “Les dates qui ont été annoncées seront tenues”, a-t-il répété vendredi matin sur Franceinfo. Mais il y aura “probablement” des demi-groupes dans les lycées, et peut-être dans les collèges.

La prudence reste de mise

En revanche, sur la limite des 10 kilomètres, rien n’est moins sûr. Interrogé par Franceinfo sur la limite des 10 kilomètres (décidée pour le moment jusqu’au 3 mai) et les autres restrictions, Gabriel Attal a indiqué que cet horizon était maintenu mais que, “à ce stade, il n’y a pas de calendrier prévu”

Des promesses non tenues

Ce calendrier n’est pourtant pas un horizon sûr. Le 1er mars, Emmanuel Macron avait parlé de quatre à six semaines. Gabriel Attal parlait d’une vie plus normale “mi-avril”. Des promesses non-tenues. On se souvient aussi de la séquence politique autour de la réouverture des cinémas.

Les autres infos
Les autres infos