Confinement : les dernières annonces de Gaël Perdriau

Covid-19 et recon­fine­ment : 4 masques pour chaque petit Stéphanois du CP au CM2, et le marché de Noël annulé, par­mi le pre­mières déci­sions pris­es par la Cel­lule de coor­di­na­tion munic­i­pale et mét­ro­pol­i­taine.

Gaël Per­dri­au, maire de Saint-Éti­enne, prési­dent de Saint-Éti­enne a réu­ni, à deux repris­es, cette fin de semaine la cel­lule de coor­di­na­tion munic­i­pale et mét­ro­pol­i­taine afin de pren­dre les pre­mières déci­sions et met­tre en place les mesures découlant de l’an­nonce par le prési­dent de la République d’un recon­fine­ment sur l’ensem­ble du ter­ri­toire nation­al.

Le pre­mier min­istre et le gou­verne­ment ont apporté, lors d’un point presse organ­isé ce jeu­di 29 octo­bre des pré­ci­sions sur l’or­gan­i­sa­tion générale de ce recon­fine­ment, même si à cette heure sub­siste encore des incer­ti­tudes. Quant au nou­veau pro­to­cole san­i­taire con­cer­nant la ren­trée sco­laire, il a été envoyé cette nuit pour une mise en appli­ca­tion dès lun­di.

Gaël Per­dri­au a tenu à informer dès ce matin lors d’une réu­nion en visio­con­férence l’ensem­ble des prési­dents des groupes poli­tiques munic­i­paux de la sit­u­a­tion liée à la crise san­i­taire et répon­dre à leurs ques­tions.

Comme lors du précé­dent con­fine­ment, la mobil­i­sa­tion des élus et des ser­vices tant munic­i­paux que mét­ro­pol­i­tain est totale.

Les écoles et crèch­es seront ouvertes, tout comme les parcs, cimetières et jardins.

La restau­ra­tion sco­laire, avec quelques adap­ta­tions san­i­taires, et les activ­ités périsco­laires fonc­tion­neront égale­ment dès lun­di.

La déci­sion a été prise de fournir, à par­tir de lun­di à chaque petit Stéphanois des écoles élé­men­taires publiques et privées, du CP au CM2, 4 masques de taille adap­tée, en tis­su et lavables, pro­duits dans le départe­ment, afin qu’au­cun enfant ne soit pénal­isé et répon­dant con­crète­ment et matérielle­ment au nou­veau pro­to­cole sco­laire instau­rant que chaque élève à par­tir de 6 ans doit désor­mais être muni d’un masque à l’é­cole. Toutes les autres règles déjà en appli­ca­tion avant les vacances de la Tou­s­saint, restent en vigueur avec un ren­force­ment des tâch­es de net­toy­age et de dés­in­fec­tion dans les étab­lisse­ments et class­es.

Con­cer­nant les équipements munic­i­paux, sportifs et cul­turels, il a été acté, compte tenu des pré­con­i­sa­tions com­mu­niquées par le pre­mier min­istre et le gou­verne­ment de main­tenir les ser­vices publics essen­tiels (col­lecte des déchets, Etat-civ­il, ser­vice funéraire) et de fer­mer plusieurs équipements.

Ain­si l’Hô­tel de ville et les mairies de prox­im­ité (Cen­tre-Deux, Tarentaize, La Cotonne, Sain-Vic­tor-sur-Loire, La Métare, Rochetail­lée, Mon­trey­naud, Ter­renoire) res­teront, dans la mesure du pos­si­ble, ouvertes au pub­lic. En revanche cer­tains actes admin­is­trat­ifs (con­sti­tu­tion de dossiers pour des doc­u­ments d’i­den­tité) ne pour­ront être effec­tués qu’en mairie cen­trale. Infor­ma­tion com­plé­men­taire, avant tout déplace­ment, en con­tac­tant la plate­forme télé­phonique de la ville de Saint-Éti­enne, Saint-Éti­enne bon­jour au 04 77 48 77 48

Les vis­ites dans les Étab­lisse­ments d’héberge­ment pour per­son­nes âgées dépen­dantes (Ehpad) sont main­tenues comme pré­con­isé au niveau nation­al mais en respec­tant tou­jours le pro­to­cole san­i­taire en vigueur dans chaque étab­lisse­ment munic­i­pal ( prise de ren­dez-vous aupar­a­vant afin de coor­don­ner et lim­iter les cir­cu­la­tions au sein des étab­lisse­ments, port du masque oblig­a­toire, temps de net­toy­age et de dés­in­fec­tion entre chaque vis­ite, etc.).

Le ser­vice de portage de repas a été d’ores et déjà ren­for­cé et le dis­posi­tif d’ap­pels réguliers des per­son­nes vul­nérables et frag­iles inscrites sur le fichi­er munic­i­pal activé depuis déjà plus d’une semaine. Pour toute infor­ma­tion com­plé­men­taire con­cer­nant ces ser­vices, il est pos­si­ble de con­tac­ter ou faire con­tac­ter la plate­forme télé­phonique munic­i­pale.

La cel­lule de sou­tien aux actions de sol­i­dar­ité a égale­ment été de nou­veau activée.

Les inter­ven­tions des agents des ser­vices de san­té publique et des infir­mières dans les écoles sont égale­ment main­tenues.

Les déchet­ter­ies sur le ter­ri­toire mét­ro­pol­i­tain restent dans l’im­mé­di­at ouvertes.

Les trans­ports en com­mun sur l’ensem­ble du réseau de l’ag­gloméra­tion stéphanoise (STAS) et les trans­ports sco­laires sont main­tenus tout comme le ser­vice “Véliv­ert”

Les marchés forains restent ouverts unique­ment, comme cela a été pré­cisé ce matin par la pré­fec­ture de la Loire, pour la vente de pro­duits ali­men­taires. Le dis­posi­tif au sein des marchés sera ren­for­cé afin de respecter les sens de cir­cu­la­tion et la dis­tan­ci­a­tion physique.

Sont désor­mais fer­més au pub­lic : les archives munic­i­pales, le con­ser­va­toire Massenet, la ciné­math­èque, les médiathèques, les musées, l’opéra, le plané­tar­i­um, les piscines munic­i­pales, le Nau­ti­form, les gym­nas­es, les stades, la mai­son du Pro­jet, rue Louis Braille, les maisons des pro­jets et des asso­ci­a­tions, le bureau infor­ma­tion jeunesse, le site Le Cor­busier, les offices de tourisme.

Dans un souci d’équité pour le com­merce de cen­tre ville, Gaël Per­dri­au a par ailleurs adressé ce jour un cour­ri­er* au 1er min­istre Jean Cas­tex con­cer­nant la déci­sion du gou­verne­ment de fer­mer les com­merces présen­tés comme “non essen­tiels” qui pour­rait, ” peut-être, être com­prise, si elle ne se com­plé­tait pas d’une autori­sa­tion d’ou­ver­ture des grandes sur­faces, qui ne se lim­i­tent pas à la vente de pro­duits ali­men­taires”.

Enfin, le recon­fine­ment étant prévu a min­i­ma jusqu’au 1er décem­bre et compte tenu de la sit­u­a­tion san­i­taire qui est actuelle­ment très forte­ment dégradée les ani­ma­tions et le marché de Noël qui ouvrait tra­di­tion­nelle­ment fin novem­bre sur les dif­férentes places stéphanois­es. Il en est de même, bien évidem­ment, pour la fête de la Sainte-Barbe et son défilé, organ­isé le pre­mier same­di de décem­bre pour fêter les mineurs.

La ville de Saint-Éti­enne tra­vaille à un temps d’hom­mage qui pour­rait cepen­dant leur être ren­du, tout en respec­tant les règles san­i­taires ain­si qu’à des illu­mi­na­tions et un déco­rum d’am­biance per­me­t­tant de garder, mal­gré la sit­u­a­tion, ce bel esprit de Noël syn­onyme de fra­ter­nité, de générosité et de bon­heur partagé en famille.

Les autres infos