Covid-19 : le vaccin Pfizer promet 90% d’efficacité mais les doses seront limitées

Lundi 9 novembre, Pfizer et Biontech ont annoncé avoir créé un vaccin “efficace à 90%” contre le Covid-19. Cette annonce a immédiatement dopé le CAC 40 à Paris, qui bondit de 5,46%. Ce vaccin en est au stade 3, dernière étape avant l’homologation, qui serait obtenue ce mois.

Cette efficacité a été calculée en comparant le nombre de patients infectés par le Covid et dans celui sous placebo, 7 jours après la deuxième dose et 28 jours après la première. 43 000 patients ont participé à ce test. 94% de ceux ci ont attrapé le Covid, dont 90% des patients faisant partie du groupe placebo. Les tests vont durer jusqu’à 164 patients aient été contaminé par le Covid, estimé pour début décembre.

50 millions de doses sont prévues en 2020, 1,3 milliard en 2021. Logiquement, les soignants en seraient les premiers bénéficiaires. 200 millions de doses sont réservées pour l’Union Européenne.

Leur vaccin montre une plus grande efficacité que beaucoup d’experts l’avaient espéré, autour de 50%. Les deux laboratoires évoquent aussi qu’aucun effet secondaire n’a été constaté.

Il est basé sur une partie du code génétique du virus et non du virus lui-même. En revanche, ce virus doit être stocké à -80°C, ce qui peut poser un frein pour sa distribution dans les pays en développement.

En décembre, les résultats d’un autre vaccin, celui d’AstraZeneca, seraient aussi présentés. Ce vaccin est issu d’une autre technologie.

Les autres infos