Covid-19 : Véran admet des erreurs

Le ministre de la Santé a admis avoir été fri­leux dans sa vision de la vac­ci­na­tion. “Je pense qu’on a été un peu trop défen­sifs dans la façon d’aborder le vac­cin, un peu trop pru­dents” explique-t-il à BFMTV.  Le ministre détaille : “Ce n’est pas for­cé­ment parce qu’un labo­ra­toire vous dit qu’il a trou­vé, qu’il a réel­le­ment trou­vé.” Olivier Véran avait vou­lu prendre le temps pour que le vac­cin fasse ses preuves et que les spé­cia­listes en méde­cine assurent un bon fonc­tion­ne­ment de l’antidote. Il réfute le fait que le gou­ver­ne­ment aurait cher­ché à favo­ri­ser le labo­ra­toire fran­çais Sanofi.

Les autres infos