Deux semaines après la découverte d’ossements à Feurs

Il y a un peu plus de deux semaines, les maçons de l’entreprise Dutel ont découvert des ossements. Ils ont pu identifier différentes parties du corps telles que des dents et une mâchoire. Cela leur a donc permis de reconnaitre aussitôt qu’il s’agissait d’ossements humains.

Découverte d’ossements à Feurs : le chantier a immédiatement été arrêté

Aussitôt, toutes les institutions concernées ont été averties : les gendarmes de la brigade de Feurs, de la brigade de recherches de Montbrison ainsi que les techniciens en identification criminelle. Ces professionnels se sont chargés de réaliser les relevés, faire les mesures, faire les photos.

L’avenir du chantier compromis et incertain

D’après les dernières informations du Progrès, les équipes de la DRAC (Direction générales des Affaires Culturelles) se seraient rendues sur le site lundi 12 avril. Ils ont normalement expertiser la zone et pourront rendre leur verdict d’ici peu.

L’entreprise Dutel attend impatiemment les résultats de cette expertise qui leur permettrait de reprendre le chantier. Même si le retard ne pourra pas être rattrapé, les travaux reprendront de plus belle.

Les autres infos
Les autres infos