Échec de la cam­pagne de dépis­tage mas­sif dans la Loire

Seulement 6800 habi­tants sont venus se faire dépis­ter sur une popu­la­tion de 175 000 habi­tants. « Un échec » explique la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Les Stéphanois n’ont pas joué le jeu.

« Avec 6.800 habi­tants venus se faire dépis­ter sur 175.000 habi­tants, on est très en déca­lage avec les inten­tions affi­chées de vac­ci­ner 40.000 per­sonnes », a décla­ré à l’AFP le dépu­té de la Loire Régis Juanico (Génération.s), en indi­quant les chiffres de l’Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes. Tout en rajou­tant « Parmi les dépis­tés, 137 ont été tes­tés posi­tifs, soit le taux de posi­ti­vi­té (2%) le plus éle­vé par­mi les quatre opé­ra­tions de dépis­tage mas­sif conduites par l’État ».
La pro­chaine opé­ra­tion de dépis­tage à Saint-Étienne et dans la Loire aura lieu du 22 au 28 février.

Les autres infos