Fête du livre de Saint-Étienne et le naufrage de sa directrice

La Ville de Saint-Étienne annonce dans un communiqué que Isabelle Rabineau, commissaire de la fête du livre de Saint-Étienne ne sera pas présente a cette nouvelle édition 2021. La ville annonce « une approche différente des relations avec les partenaires ». Isabelle Rabineau ne souhaite pas participer à cette nouvelle aventure.

Les chaises musicales de la politique

 

Cette séparation est peut-être aussi liée aux accusations de l’ex-Préfet de la Haute-Loire, Yves Rousset. Ce dernier indiqué être censuré par la Fête du Livre de Saint-Étienne. « Je souhaitais juste présenter mon livre sur la tentative d’incendie contre la préfecture de la Haute-Loire ». (NDLR) pendant les manifestations des Gilets Jaunes. Un livre intitulé « La préfecture est en Feu ». Ou l’auteur s’attaque frontalement à Laurent Wauquiez. Le Maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau avait coupé court à l’idée de « cencure ». Le haut fonctionnaire à la retraite avait affirmé à l’AFP n’avoir « jamais reçu de réponse après avoir proposé (sa) candidature aux organisateurs en juin dernier ».

 

Laurent Wauquiez aurait joué un rôle de pyromane selon l’ex Prefet

 

« Mon éditeur m’a rapporté que ma présence n’était pas souhaitée, car elle pourrait indisposer le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes (ndlr: Laurent Wauquiez) qui contribue au financement de l’événement », a-t-il précisé. Dans son ouvrage, Yves Rousset raconte l’incendie de la préfecture du Puy-en-Velay par des gilets jaunes le 1er décembre 2018 en affirmant que Laurent Wauquiez avait davantage joué le rôle de « pyromane » que celui de « pompier », ce qu’a démenti l’intéressé.

Les autres infos
Les autres infos