Gaël Perdriau : sa tri­bune dans le jour­nal l’Opinion

Le maire de Saint-Étienne explique dans cette tri­bune que Emmanuel Macron joue avec les peurs (..) pour res­treindre les liber­tés fon­da­men­tales. Dans son cour­rier, Gaël Perdriau note que « celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes ».

Pour celui qui est à la tête de Saint-Étienne Métropole, « Avec la crise sani­taire, nous pre­nons conscience de notre extrême fra­gi­li­té bio­lo­gique. Ainsi, la pan­dé­mie per­met de faire conver­ger toutes les peurs des citoyens, accrois­sant en retour la frag­men­ta­tion de la socié­té française ».

Gaël Perdriau explique que, aujourd’hui, rien ne semble arrê­ter un pou­voir ayant per­du le sens de la mesure. La loi, devant « confor­ter les prin­cipes de la République » offre, elle aus­si, un véhi­cule idéal pour tou­cher indi­rec­te­ment les lois sur la liber­té d’expression et d’opinion, mais aus­si la loi de 1901 qui pro­tège la liber­té d’association et celle de 1905 qui garan­tit celle des cultes.

Le maire de Saint-Étienne pose cinq para­graphes sur le site de l’Opinion. Pour don­ner sa vision de la socié­té actuelle, ren­due anxio­gène avec la peur que la popu­la­tion peut connaître et qu’il peut comprendre.

© Ville de Saint-Etienne

Les autres infos