Histoire de sexe au temps du coronavirus

Et si nous nous étions tous trompés ? Un article du blog de l’Académie Française remet les choses au clair : l’emploi du féminin serait préférable. Désormais, on parlerait de LA Covid-19.

Le raisonnement de l’Académie Française pour en arriver là part du fait que Covid est en fait l’acronyme de Corona Virus Disease. En Francais, maladie du Coronavirus. 

L’Académie Française rappelle certaines évidences : la SNCF pour la Société Nationale des Chemins de Fer ou encore le CIO pour le Comité International Olympique. Même chose pour les abréviations de mots étrangers : la CIA (Central Intelligence Agency, « Agence Nationale de Renseignement) ou encore le FBI (Federal Bureau of Investigation = le bureau fédéral d’enquête). 

Donc, COVID signifiant (la) Maladie du Coronavirus, il est donc logique de dire la COVID-19. 

Pourquoi le « le » ? Parce qu’il s’agira d’un transfert en relation avec le nom du virus : LE SARS-CoV-2, alors masculin.