Il faudrait 8 ans pour que les hypermarchés retrouvent leur fréquentation d’avant-crise

Le panier moyen des Français a augmenté de 33 euros, contre 30 euros, mais dans les hypers et supermarchés de France la fréquentation des clients baisse selon l’étude Kantar. Selon l’institut, il faudrait encore huit ans pour retrouver un niveau de fréquentation d’avant la crise.

Les ménagères n’arrivent pas à redevenir clientes

Les habitudes de consommation des Français ont évolué. Depuis l’arrivée de la Covid-19, les clients ont décidé de passer moins souvent les portes de la grande distribution. Ils iraient quatre fois moins dans les supermarchés préférant le e-commerce, plus simple et qui leur permet de gagner du temps, afin d’être avec les enfants à la maison. Le télétravail a aussi fait évoluer les choses. On passe plus de temps sur l’ordinateur à la maison et sur le site qui débute par A et se démine par N.

Plus de consommation écoresponsable

Le consommateur a pris conscience que les producteurs près de chez lui proposent des produits de meilleure qualité. Le « mieux manger » a pris une grande place dans les familles. Elles consomment local (+14,4%), achètent des produits locaux (marque de PME +7,5% en un an ; MDD terroir +5,4%). Beaucoup de français consomment végétal. Une tendance qui s’accentue en 2021.

Les solutions ?

Pour Sébastien, qui est directeur d’hypermarché à Saint-Étienne, « on se dirige vers de nouveaux rayons. De la place supplémentaire pour les produits ultra-locaux en circuit court avec des animations pour faire découvrir les produits du département. Bien sûr il y a un effort de notre part pour acheter les produits à des prix raisonnables ». Le cadre explique que bien souvent les prix sont décidés à Paris et qu’il est parfois complexe de prendre des décisions localement « C’est pourtant ce qui va devoir se passer pour rattraper le temps perdu ».

Les autres infos
Les autres infos