Incompréhension dans les stations de ski

Depuis plus de 3 mois les moniteurs de ski ainsi que tous les acteurs de la Montagne travaillent à la mise en place d’un protocole strict sous la supervision du Préfet de Savoie. Réunis lundi par le Premier Ministre et plusieurs membres du Gouvernement, ils avaient obtenu de Matignon un délai supplémentaire de 10 jours pour une prise de décision concernant l’ouverture des stations de ski. Les annonces du Président de la République plongent tout le milieu de la montagne dans l’incompréhension la plus totale.

Eric Brèche, Président du Syndicat National des Moniteurs du Ski Français (SNMSF) : « Il est difficile de comprendre comment fonctionne ce Gouvernement. Tous les acteurs de la montagne ont été plus que jamais soudés et responsables afin d’appréhender cette saison d’hiver dans la plus stricte sécurité sanitaire et nous avions fait admettre à Matignon l’idée d’attendre encore 10 à 15 jours pour une prise de décision plus en phase avec l’évolution de l’épidémie ! ».

En effet, lundi 23 novembre, tous les acteurs de la montagne dont le Syndicat National des Moniteurs du Ski Français avaient été conviés par le Premier Ministre, Jean Castex. C’est donc dans l’incompréhension la plus totale que les moniteurs de ski ont accueilli dès le lendemain de cet entretien, la prise de position du Président de la République de ne pas ouvrir les stations de ski.

Les autres infos