La soirée du ciné-club du Méliès le 16 nov.

2 films au programme : Les derniers jours de Saint-Pétersbourg et Octobre.

Comme tous les mois, l’excellente soirée cinéma organisée par l’école d’enseignement supérieur stéphanois (École des Mines, ENSASE et l’ESADSE) propose deux films sur la thématique historique d’Octobre Rouge. La soirée sera animée par le philosophe Alain Renaud.

Au programme :

LES DERNIERS JOURS DE SAINT-PETERSBOURG

Film russe de Vsevolod Pudovkin (1927 – 1h40min)

avec Vsevolod Pudovkin, Vladimir Fogel, Vera Baranovskaya…

Un jeune campagnard se rend à Saint-Pétersbourg pour trouver du travail à l’usine. Afin de briser les grèves, son employeur fait de lui son employé modèle. Mais l’ouvrier se retourne contre son patron avant d’être envoyé à la guerre, en 1914. Après trois années au front, il rentre prêt à participer à la Révolution d’Octobre.
Film frère d’Octobre d’Eisenstein, cette épopée révolutionnaire se révèle d’une incroyable puissance visuelle tout en donnant une version des événements de 1917 plus nuancée que chez son confrère.

OCTOBRE (version longue inédite)

Film russe de Sergueï Mikhailovich Eisenstein, (2h17min – 2h17min)

avec Nikolai Popov, Vassili Nikandrov, Layaschenko…

L’empire russe, au début de l’année 1917. Une foule de manifestants en colère détruit la statue d’Alexandre III. La bourgeoisie, l’armée et l’Eglise se réjouissent de l’instauration d’un gouvernement provisoire qui, par solidarité avec les Alliés, décide de continuer la guerre contre l’Allemagne. Mais sur le front, soldats russes et allemands laissent tomber les armes et fraternisent. Le peuple, quant à lui, a faim et commence à le faire savoir. Bientôt ouvriers, soldats et marins se réunissent. Le gouvernement libéral de Kerensky ne parvient pas à faire cesser une agitation qui monte des tranchées, saisit les usines et déborde dans les rues malgré eux. Les bolcheviks entretiennent la contestation populaire en soufflant sur les braises…

La soirée débutera à 18h30 au cinéma Le Méliès Saint-Francois.