Le club de l’ASSE au cœur d’une affaire de racisme

Après avoir reçu, il y a une semaine, une vidéo raciste à son égard, l’attaquant de l’ASSE, Denis Bouanga, répond pour la première fois ce dimanche.

Un message plein de tolérance diffusé sur Twitter

Quelques jours après avoir reçu la fameuse vidéo, le jour s’est exprimé sur son compte Twitter. Son message, d’une trentaine de lignes, est plus bienveillant que hargneux. Denis Bouanga a effectivement préféré remercier la quasi-totalité de ses supporters qui l’ont soutenu tout au long de sa carrière et qui, une fois de plus, l’accompagnent dans cette triste histoire. Il adresse également des remerciements à ses coéquipiers dont il juge leur soutien « indéfectible ».

Des poursuites judiciaires en cours

Même si le joueur n’exprime pas une once de revanche dans son message, il considère qu’il est important de ne pas laisser passer cette histoire sans agir. Il dit dans son tweet : « Ne rien faire serait une forme de renoncement. »

Il a donc alerté le club de supporters Magic fans auquel appartiennent, selon les dires de nos confrères du Progrès, ceux qui ont envoyé la vidéo. Le club, outré, a immédiatement décidé de les exclure. D’autre part, le club de l’ASSE a porté plainte contre X et le parquet a ouvert une enquête.

Denis Bouanga termine son message par : « Que vive la tolérance, que vive le métissage, que vive la vie. Encore merci. »

Les autres infos
Les autres infos