Le gourmand masqué de 42info à Big Fernand

Le gour­mand mas­qué est fan de bur­ger. Et on est allé tes­ter les « ham­bur­gés » du Big Fer­nand Place Dorian à Saint-Étienne.

Le cadre : ambiance locale et esprit sym­pa­thique au Big Fer­nand. En sep­tembre, il était encore agréable de man­ger dehors. Per­sonne ne pro­fite de l’accueil cha­leu­reux de l’intérieur (trop bien dehors). Mais avec la belle récep­tion sur la grande ter­rasse, oui. Elle s’étend sur la place Dorian à Saint-Étienne. Le lieu s’anime sans être la foule, et c’est ici, la dou­ceur de vivre à deux pas de l’Hôtel de ville. Bon point pour Big Fer­nand. Accueil cha­leu­reux, très cha­leu­reux.

On mange des « ham­bur­gés », mais on ne bouffe pas d’hamburgers. La com­mande est prise rapi­de­ment sur les conseils de la ser­veuse pro­fes­sion­nelle et enthou­siaste. 

Nous ne sommes pas dans l’empilement de « nourriture »

La nour­ri­ture : deux « ham­bur­gés » et frites pour nous, avec deux des­serts. Le pre­mier, le végé­ta­rien Lucien est bon et copieux. Nous ne sommes pas dans l’empilement de « nour­ri­ture » comme chez cer­taines enseignes. Autre bon point : une recette végé­ta­rienne spé­ciale, et non pas la pos­si­bi­li­té de chan­ger le steak dans les recettes par une galette de légumes. Une très (très) légère cri­tique : le cham­pi­gnon est de plus en plus pré­sent quand on consomme le « ham­bur­gé ». Le deuxième : Le Bar­tho­lo­mé : Raclette des Alpes au lait cru, poi­trine de porc fumée, Oignons confits et cibou­lette. On rajoute aus­si la sauce BB Fer­nand. L’un des meilleurs bur­gers de Saint-Étienne et peut-être de la Loire.

Des frites mai­son agréables, crous­tillantes et faite mai­son. Un régal. Seul mau­vais point : peu de sauces pro­po­sées. De la mayon­naise et du ket­chup. Un par per­sonne. Mais on nous assure qu’il est pos­sible d’en deman­der plus. En bois­son, nous choi­sis­sons le tra­di­tion­nel soda mar­ron. Mais du thé arti­sa­nal est dis­po­nible pour le même prix. Le vin pour 2€ de plus. 

En des­sert, il y a des cookies, une mousse au cho­co­lat. Mais aus­si les « godets mousse ». À base de mas­car­pone, par­fu­mé à l’Oreo ou aux fruits rouges. Nette pré­fé­rence pour la deuxième ver­sion, l’acidité est agréable face à la dou­ceur du mas­car­pone.

Le prix : 32€ pour deux, c’est cher, très cher pour deux per­sonnes et deux ham­bur­gers. Mais on aime se faire plai­sir à 42info.

Découvrez notre galerie photos :

Les autres infos