Les autotests BioSpeedia disponibles à partir du 12 avril

Moins pénibles et plus rapides que les tests PCR, le nouveau test, élaboré par le laboratoire stéphanois BioSpeedia constitue un nouvel outil pour lutter contre la COVID.

Mode d’emploi

Il s’agit de tests antigéniques par prélèvement nasal. Ainsi, après avoir acheté votre test en pharmacie ou en grandes surfaces à un prix environnement 5€/test, il vous suffit de réaliser vous-même votre prélèvement, en autonomie ou en présence d’un professionnel de santé. Cet autotest est moins invasif que les tests PCR car ils nécessitent d’insérer l’écouvillon uniquement à quelques centimètres (3 ou 4) et permettent d’obtenir des résultats en 15 minutes.

Réduire le nombre de cas-contacts en cassant la chaîne de transmission

Ces autotests se révèlent être des alliés de taille dans cette lutte contre le virus. Ils permettraient effectivement de repérer la présence du virus au moment-même où la transmissibilité est à son degré maximal. Les personnes affectées pourront réagir plus vite en s’isolant aussitôt, ce qui élimine les délais engendrés par la prise de rendez-vous ainsi que ceux de l’attente des résultats.

Déjà commercialisés dans d’autres pays européens

S’ils viennent d’obtenir la validation des autorités sanitaires françaises, les autotests sont déjà présents sur le marché européen : en Allemagne et en Autriche par exemple où ils rencontrent un immense succès.

Les autres infos
Les autres infos