Les chiffres des com­merces en 2020

Frappé de plein fouet par la crise du coro­na­vi­rus, le mar­ché de la mode encaisse en 2020 un net recul des ventes en France et à l’international.

Pourtant, la mode demeure tout de même le pre­mier mar­ché sur Internet en termes de nombre d’acheteurs. En 2020, selon la Fevad (Fédération du e‑commerce et de la vente à dis­tance), 51 % des pro­duits et ser­vices ache­tés sur le web font par­ti du sec­teur de l’habillement.

La part du e‑commerce dans le com­merce glo­bal de la mode repré­sente 14,7 % pour un total de 4 mil­liards d’euros de chiffre d’affaires ; une sta­tis­tique qui ne cesse d’augmenter. 

En France, les pro­jec­tions posi­tives ont dès lors dû être revues à la baisse :

  • l’IFM (Institut Français de la Mode) table désor­mais sur une baisse du chiffre d’affaires éva­luée entre ‑17 % et ‑25 % sur l’année 2020, en fonc­tion de la vitesse de reprise de la consommation.

LES CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR DE LA MODE EN 2020

Frappé de plein fouet par la crise du coro­na­vi­rus, le mar­ché de la mode encaisse en 2020 un net recul des ventes en France et à l’international.

Pourtant, la mode demeure tout de même le pre­mier mar­ché sur Internet en termes de nombre d’acheteurs. En 2020, selon la Fevad (Fédération du e‑commerce et de la vente à dis­tance), 51 % des pro­duits et ser­vices ache­tés sur le web font par­ti du sec­teur de l’habillement.

La part du e‑commerce dans le com­merce glo­bal de la mode repré­sente 14,7 % pour un total de 4 mil­liards d’euros de chiffre d’affaires ; une sta­tis­tique qui ne cesse d’augmenter.

 

ÉTAT DES LIEUX DU MARCHÉ DE LA MODE EN FRANCE ET À L’INTERNATIONAL

Jusqu’à la crise sani­taire de 2020, l’industrie de la mode et de l’habillement se por­tait bien. Ainsi, selon les pré­dic­tions de Kantar, cabi­net de conseil spé­cia­li­sé en étude des mar­chés, le mar­ché mon­dial devait enre­gis­trer une crois­sance annuelle de 3,9 % jusqu’à 2025. 

C’était sans comp­ter sur la COVID-19 qui a entraî­né une chute dras­tique des ventes d’articles de mode, toutes caté­go­ries de pro­duit confondues. 

En France, les pro­jec­tions posi­tives ont dès lors dû être revues à la baisse : 

  • l’IFM (Institut Français de la Mode) table désor­mais sur une baisse du chiffre d’affaires éva­luée entre ‑17 % et ‑25 % sur l’année 2020, en fonc­tion de la vitesse de reprise de la consommation.

 

Statista, grâce aux chiffres de sa pla­te­forme eCommerceDB, a déter­mi­né un top 5 des sites e‑commerce mode qui ont réa­li­sé les chiffres d’affaires les plus impor­tants en France ces der­nières années. Il confirme les ten­dances citées plus haut :

  • Vente-privee.com est bien en tête avec plus d’un mil­liard d’euros de CA ;
  • Showroomprivé ;
  • Zalando ;
  • Asos ;
  • La Redoute est effec­ti­ve­ment pré­sente à la 5e positionL
Les autres infos