SOS Médecins : Ecoutez le Vice-Président de SOS Médecins à Saint-Étienne, Dr Thibaut

 

La coupe est pleine. Le 3 septembre dernier, lors d’une assemblée générale extraordinaire, SOS Médecins a appelé à une journée nationale de mobilisation avec arrêt de l’ensemble de ses activités pour alerter sur les conditions de travail.

Ce lundi les praticiens de SOS Médecin étaient en grève pour rappeler leurs conditions de travail. Les médecins demandent une revalorisation du tarif des visites à domicile. Une hausse qui n’est prévue que pour les médecins traitants.

« Nos visites vont rester à 35 euros contre 70 pour les médecins traitants » explique le Vice-Président de SOS Médecins à Saint-Étienne, Dr Thibaut (écoutez notre podcast.)

 

 

Depuis plus de quinze ans, les moyens alloués à la visite à domicile sont insuffisants au regard des besoins des Français et du vieillissement de la population, estime SOS Médecins, notant à titre d’exemple que l’indemnité de déplacement de 10 euros pour les visites de jour n’a pas évolué depuis quinze ans. La conséquence principale de cette dévalorisation de la visite est un désengagement croissant des médecins généralistes de cette pratique.

 

« Créé en 1966, SOS Médecins regroupe 1 300 médecins généralistes, qui effectuent environ 3 millions de visites à domicile chaque année »

 

Les médecins ne sont pas habitués aux grèves. La dernière date de 10 ans. Mais pour le moment rien ne bouge et ils n’ont pas l’air d’être entendus par Olivier Veran.

Sur Saint-Étienne, ce sont 20 000 visites effectuées du lundi au vendredi entre 8h et 20h. De plus, il y a 10 000 visites de nuit et week-ends. Pour les déplacements à domicile, ce sont assez souvent des personnes âgées qui ont besoin d’assistance avec « des examens complets ».

 

« SOS Médecin continue de recevoir les patients sur la zone de Saint-Étienne, mais également à Villars, Saint-Priest-en-Jarez, Saint-Jean-Bonnefonds et Planfoy »

 

Pour le Dr Thibaud « il y a un problème sur le recrutement de nouveaux praticiens, car il y a un désengagement des médecins libéraux en ville ». Le recrutement est un enjeu, mais aussi l’indemnité de déplacement.

 

« SOS Médecin à Saint-Étienne, ce sont 17 praticiens pour de l’urgence ressentie »

 

Pour information : Les médecins accueillent les patients dans leurs locaux situés dans l’enceinte de l’hôpital Bellevue ouverts tous les jours toute l’année, jusqu’à minuit.

 

 

Les autres infos
Les autres infos