Michael Jackson : Neverland ven­du après 6 ans d’attente

C’est une his­toire qui n’en finis­sait plus. A la mort de Michael Jackson en 2009, les ayants droit cher­chaient à vendre la pro­prié­té du chan­teur. Puis ils avaient déci­dé de gar­der Neverland pour la remettre en vente en 2015. Neverland ne trou­vait pas acqué­reur avec un prix de vente à 100 mil­lions d’euros. Le  prix avait même été revu à la baisse à 31 mil­lions, sans succès.

Le domaine de Michael Jackson ven­du pour 22 millions

C’est le mil­liar­daire amé­ri­cain, Ron Burkle, qui a mis la main sur le  monde de l’enfance du chan­teur. Il a ache­té Neverland pour « oppor­tu­ni­té ban­caire fon­cière » et non par pas­sion pour le king of pop. Cet ache­teur avait ren­con­tré Michael Jackson pour l’aider à trou­ver des solu­tions pour le sor­tir de ses sou­cis finan­ciers. Sans succès.

Pour le moment, rien n’indique que Ron Burkle, va trans­for­mer le ranch en musée Michael Jackson : le sou­hait de nom­breux fans.

L’investisseur est plus atti­ré par des idées fon­cières. Ron Burkle pos­sède de nom­breux super­mar­chés aux États-Unis.

Michael Jackson avait ache­té son Ranch dans les années 80, après y avoir tour­né le clip « say, say, say » en duo avec Paul Mc Cartney. Le roi de la pop avait sor­ti 19,5 mil­lions pour s’offrir Neverland. Le domaine fait 1 100 hec­tares. Avec une grande mai­son de 6 chambres, trois mai­sons d’invités, un grand lac. Neverland pos­sède aus­si des granges, des ter­rains de sports, une caserne de pom­piers. Le zoo et le parc d’attractions n’existent plus aujourd’hui.

Les autres infos