Mort de la jeune Victorine, le mes­sage tou­chant du papa

Quelque mois après la mort de la jeune étu­diante en BTS de 18 ans qui avait tou­ché tout le monde, le papa, James Dartois, a publié sur son compte Facebook un mes­sage poignant.

Il écrit :  Nous voi­ci depuis une 12aine de jours entrés en 2021 !!! Quoi pen­ser pour cette année ? Ma vie va être longue main­te­nant, ter­ri­ble­ment longue. Ma vie enfin, notre vie sera comme dans une gare.

C’est main­te­nant par­ti pour une attente indé­fi­nie à regar­der les jours pas­ser. Mettre des croix sur le calen­drier en atten­dant le jour “J” ou l’an­née “A” de la véri­té, les fêtes sont pas­sées je n’ai pas arrê­té de pen­ser à ma fifille Victorine. À l’ins­tan­té, je me dis, plus de grosses occa­sions de pen­ser à toi en famille avec des sou­ve­nirs pré­cis comme le 24/12 ou le 31/12.

J’avais peur que nos vies rentrent dans le sys­tème bou­lot- dodo.

Avec ta maman nous avons choi­si ta pierre, fran­che­ment c’est une étape pas facile à mener, car comme tu sais nous avons tou­jours vou­lu que vous soyez bien, mais là!!! on est à écou­ter la per­sonne très humaine certe. On cherche, on recherche le petit détail qui pour­rait te faire plai­sir. On ne sait pas finalement !!!

Je sais que tu fai­sais confiance à ta maman pour les goûts, alors je l’é­coute et j’approuve.

C’est pour cela que je n’a­vais rien publié, j’at­ten­dais ce jour le déclic, à chaque fois que je vais au cime­tière pour lui par­ler de ma jour­née !!! Elle me remonte le moral, pour­tant cela devrait être le contraire !!! J’ai tou­jours la même sen­sa­tion quand je quitte le cime­tière, je regarde tou­jours dans le rétro­vi­seur « une voix ( hey !!! Attend moi., un phy­sique qui me fait des grands signes.) Hélas !!! je ne vois que les grilles du cime­tière s’é­loi­gner, les larmes coulent bien sûr. Ma fifille Victorine me donne une force et un cou­rage exem­plaire. Je pense que c’est la même chose pour la famille, qui eux m’é­meut de plus en plus. Vraiment très fier d’eux.

Tu nous manques à tous

Ma fifille Victorine je t’embrasse

À bien­tôt

Ton papa

Les autres infos