Prime pour les aides à domi­cile : le clash entre Ziegler et Borowczyk

Julien Borowczyk, dépu­té de la République en Marche, accuse le dépar­te­ment de la Loire sur la prime Covid-19. Sur les réseaux sociaux il écrit : « le dépar­te­ment est sur le podium de la pin­gre­rie avec le jura ». Il dénonce une prime non ver­sée aux sala­riés des ser­vices d’aide à domi­cile.

« Le dépu­té ferait bien de s’occuper des finances de l’État »

 Mais Georges Ziegler, le Président du Département, n’accepte pas cette attaque. Dans le Progrès il explique que « Le dépu­té ferait bien de s’occuper des finances de l’État. La dette natio­nale est aujourd’hui de 120 % du pro­duit inté­rieur brut (PIB). Nous ne pou­vons pas, comme l’État, emprun­ter pour payer les agents. Nous, on ne peut emprun­ter que pour inves­tir. On se débrouille avec ce que l’on a ».

Mr Ziegler explique au jour­nal que si le dépar­te­ment avait accep­té cette prime, « il fal­lait la pré­voir pour tous et c’était catas­tro­phique pour le budget ».

Julien Borowczyk sait-il où prendre l’argent ? En 2011, le RSA comp­tait 70 mil­lions sur le bud­get de la régionavec une aide de l’état de 48 mil­lions. « Aujourd’hui, on est à 106 mil­lions avec une aide tou­jours à 48 millions ».

Toujours dans le Progrès, George Ziegler explique : « On nous demande de faire tou­jours plus sans nous dire où prendre l’argent ! Alors on va se pas­ser des com­men­taires de res­pon­sables du mou­lin à vent. » Pour l’heure, Julien Borowczyk n’a pas répon­du aux expli­ca­tions de George Ziegler.

 

Photo © RLF

Les autres infos