Une reprise éco­no­mique compliquée

Dans le dépar­te­ment, les com­mer­çants et les entre­prises ont du mal à se rele­ver de la crise. La réces­sion coû­te­rait près de 10 points du PIB de l’économie fran­çaise d’après l’INSEE.

Selon Le Monde « dans la note de conjonc­ture publiée mar­di 15 décembre, on estime à 9 % la chute du PIB sur cette année funeste, en accord avec les pré­vi­sions de la Banque de France publiées la veille, tan­dis que l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques se montre un peu plus pes­si­miste, avec un recul du PIB de 9,5 % sur l’année ».

Dans la Loire, de nom­breuses entre­prises souffrent et ne voient pas une reprise de sitôt. Certains res­tau­ra­teurs pensent même que « la moi­tié des res­tau­rants pour­rait fer­mer défi­ni­ti­ve­ment si on conti­nue dans cette voie-là ».

Les autres infos