10 000 EUROS D’AMENDE POUR DES BANDEROLES À CHARGES

Suite à des ban­de­roles déployées par les ultras lors de la ren­contre face à Nîmes, l’ASSE se voit sanc­tion­née par la Ligue d’une amende salée de 10 000 euros.

La com­mis­sion de dis­ci­pline de la Ligue de Foot­ball Pro­fes­sion­nel (LFP) n’a visi­ble­ment pas goû­té les ban­de­roles à charge des sup­por­ters des Verts. En effet, lors de la ren­contre face à Nîmes se dérou­lant un lun­di soir (elle était ini­tia­le­ment pré­vue le same­di, puis déca­lée au dimanche et enfin au lun­di), les ultras du club ont fait entendre leur désac­cord avec cette pro­gram­ma­tion plu­tôt inédite. Dans ces mes­sages, la Ligue était donc visée, tout comme la pré­fec­ture de la Loire : « Bra­vo Evence (Evence Richard, pré­fet de la Loire), t’es encore plus con qu’un délé­gué de la Ligue !!! » ou encore « Des pré­fets aux minis­tères, niquez tous vos m**** » pou­vait-on lire dans la tri­bune Sud. Les diri­geants sté­pha­nois devront donc régler la coquette somme de 10 000 euros à l’ins­tance.



Les autres infos