38 rues en stationnements payants à Saint-Etienne

C’est une nouveauté qui ne va pas plaire à tout le monde.

Depuis le 1er janvier 2018, 1800 places sont devenues payantes.

Cette nouvelle concerne le secteur de Tréfilerie, du Crêt de Roc, du quartier autour de la piscine Grouchy et dans le quartier de l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne.

Seuls les commerçants qui ont collé le macaron « Riverain » n’ont pas à payer pour stationner.

La mairie de Saint-Etienne a décidé de proposer un forfait de 18 euros par mois pour stationner sur ces 1800 places. Sinon, vous pouvez payer à l’heure ou à la demi-heure via les horodateurs.

Pour le moment nous n’avons pas remarqué de PV sur les voitures qui sont stationnées dans ces secteurs. Il faut dire que tout le monde n’est pas encore au courant que les rues sont devenues payantes et la police a l’air de laisser quelques jours de répit afin que tout le monde accepte cette nouvelle habitude.

Des places payantes pour développer l’économie locale

Interrogée, la municipalité justifie l’extension du stationnement pour améliorer les conditions de stationnement des résidents en supprimant les voitures ventouses et pour créer des places libres supplémentaires et développer les stationnements de courte durée pour développer l’économie locale et les petits commerces des quartiers.

Ce dispositif ne plait pas à tout le monde. Une pétition circule dans le quartier du Crêt de Roc et sur internet. 85 personnes ont déjà signé.

Concernant l’amende, elle coûte 29 euros si le contrevenant la paie dans les 24H et sera de 40 euros si le délai est dépassé.

Vous pourrez payer l’amende directement sur l’horodateur par carte bancaire, au centre de stationnement, 10 place des Carrières dans le quartier de Tarentaize et via l’application Whoosh sur smartphone.

N’hésitez pas à commenter cette actualité sur notre page Facebook.

Vous aimerez lire aussi