38 rues en sta­tion­ne­ments payants à Saint-Etienne

C’est une nou­veau­té qui ne va pas plaire à tout le monde.

Depuis le 1er jan­vier 2018, 1800 places sont deve­nues payantes.

Cette nou­velle concerne le sec­teur de Tréfilerie, du Crêt de Roc, du quar­tier autour de la pis­cine Grouchy et dans le quar­tier de l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne.

Seuls les com­mer­çants qui ont col­lé le maca­ron « Riverain » n’ont pas à payer pour stationner.

La mai­rie de Saint-Etienne a déci­dé de pro­po­ser un for­fait de 18 euros par mois pour sta­tion­ner sur ces 1800 places. Sinon, vous pou­vez payer à l’heure ou à la demi-heure via les horodateurs.

Pour le moment nous n’avons pas remar­qué de PV sur les voi­tures qui sont sta­tion­nées dans ces sec­teurs. Il faut dire que tout le monde n’est pas encore au cou­rant que les rues sont deve­nues payantes et la police a l’air de lais­ser quelques jours de répit afin que tout le monde accepte cette nou­velle habitude.

Des places payantes pour déve­lop­per l’é­co­no­mie locale

Interrogée, la muni­ci­pa­li­té jus­ti­fie l’extension du sta­tion­ne­ment pour amé­lio­rer les condi­tions de sta­tion­ne­ment des rési­dents en sup­pri­mant les voi­tures ven­touses et pour créer des places libres sup­plé­men­taires et déve­lop­per les sta­tion­ne­ments de courte durée pour déve­lop­per l’économie locale et les petits com­merces des quartiers.

Ce dis­po­si­tif ne plait pas à tout le monde. Une péti­tion cir­cule dans le quar­tier du Crêt de Roc et sur inter­net. 85 per­sonnes ont déjà signé.

Concernant l’amende, elle coûte 29 euros si le contre­ve­nant la paie dans les 24H et sera de 40 euros si le délai est dépassé.

Vous pour­rez payer l’amende direc­te­ment sur l’horodateur par carte ban­caire, au centre de sta­tion­ne­ment, 10 place des Carrières dans le quar­tier de Tarentaize et via l’application Whoosh sur smartphone.

N’hésitez pas à com­men­ter cette actua­li­té sur notre page Facebook.

Les autres infos