6 familles Roms sont installées place de l’Hôtel de Ville à Saint-Etienne

Des familles de Roms ont été expul­sées d’un campe­ment près de la gare du Clapi­er à Saint-Eti­enne. Elles vien­nent de s’installer sur la place de l’Hôtel de Ville ce lun­di après-midi.

Alertées, des asso­ci­a­tions d’aide aux migrants ont rapi­de­ment trou­vé une solu­tion pour ces familles. Un campe­ment a été instal­lé au Parc Musée de la Mine en début de soirée. Actuelle­ment, une dizaine de familles de Roms dor­ment dans les rues de Saint-Eti­enne. Il y aurait 34 enfants par­mi ces familles.

Ces familles se retrou­vent pour l’instant sans solu­tion de loge­ment. L’association Agir Ensem­ble qui les accom­pa­gne, a con­tac­té le ser­vice du 115 afin d’obtenir de l’aide, ain­si qu’un rel­o­ge­ment d’urgence. Mais le ser­vice sat­uré n’a pu déblo­quer de places.

La plu­part de ces familles sont sur le ter­ri­toire français depuis près de 8 ans. Cer­tains enfants sont même nés en France et sco­lar­isés à Saint-Eti­enne.
Mais ce mar­di soir cer­tains dormiront dans leur campe­ment ini­tial. Car, selon l’as­so­ci­a­tion qui les accom­pa­gne, après avoir été évac­uées par la police nationale le matin, six familles ont été invitées à regag­n­er le Parc Cou­ri­ot par la police munic­i­pale. Les autres dormiront dans les rues stéphanois­es.



Les autres infos