A‑t-on le droit de ne pas aller tra­vailler à cause de la grève de la SNCF ?

La grève devrait per­tur­ber de nom­breux tra­vailleurs dans la Loire. De nom­breux sté­pha­nois doivent prendre le train à Saint-Etienne Châteaucreux pour tra­vailler à Lyon. Certains risquent d’avoir du mal à se rendre sur leur lieu de travail.

Quels sont vos droits ?

Vous devez prendre le train tôt ce matin ? Pas de chance, la plu­part des syn­di­cats de che­mi­nots dans la Loire ont appe­lé les sala­riés à se mettre grève. Les réponses à connaître sur vos droits.

 

Mon employeur peut-il me sanc­tion­ner si je ne viens pas tra­vailler ?

NON – Une grève des trans­ports est consi­dé­rée comme un cas de force majeure.

 

L’employeur peut-il ne pas payer les jours où je ne viens pas au tra­vail ?

OUI – C’est un cas de force majeure mais en revanche vous ne serez pas payé.

 

Puis je poser une jour­née de RTT à la der­nière minute en cas de grève ?

OUI- Vous pou­vez poser un RTT à la der­nière minute mais votre patron peut le refuser.

 

Peut-on récu­pé­rer les heures per­dues ?

OUI- Le tra­vailleur peut com­pen­ser son absence ou son retard en récu­pé­rant les heures per­dues. Mais le patron peut le refuser.

 

Peut-on tra­vailler de chez soi ?

OUI – Le sala­rié peut deman­der à faire du télé­tra­vail en cas de grève si ce mode de tra­vail a été vali­dé par l’employeur.



Les autres infos