Action Froid : des maraudes hiver comme été à Sainté

Les périodes de froid comme celles de canicule peuvent être mortelles pour les sans-abris.

Les bénévoles de la jeune association stéphanoise aident celles et ceux qui n’arrivent pas financièrement à joindre les deux bouts et qui ont souvent besoin d’être écoutés.

Charlotte a 27 ans et vient de Sury-Le-Comtal. Elle s’occupe de l’antenne stéphanoise de Action Froid, « Il y 50 structures de Action Froid en France » explique-t-elle.

Charlotte ne comprend pas pourquoi il y a encore aujourd’hui des personnes qui dorment dehors et qui sont obligées de faire les poubelles pour se nourrir.

Les stéphanois répondent présents rapidement à l’appel de l’association sur les réseaux sociaux « j’ai été agréablement surprise de la générosité des stéphanois. J’ai, tous les jours, des personnes qui m’appellent pour donner des vêtements, des croquettes pour chiens et chats ou des produits hygiéniques ».

 

Des maraudes sous -20°

Les maraudes se déroulent pour le moment de nuit. Les actions ont été importantes ces derniers jours où la température ressentie pouvait dépasser les -20° à Saint-Etienne.

« Lors des périodes de plan grand froid, il y a heureusement peu de personnes qui dorment dehors à Saint-Etienne, donc on souhaiterait marauder aussi dans la journée où les sans-abris peuvent être nombreux ».

L’hiver prochain, Action Froid projette d’organiser des maraudes sur Montbrison, Saint-Chamond et Firminy, les points importants de la Loire.

L’association Action Froid souhaite aussi récolter des fonds pour acheter des Igloos de protection du froid. « C’est un ingénieur bordelais qui a créé ça. C’est un igloo d’une à deux places qui se monte en 2mn, et c’est la chaleur corporelle qui réchauffe la cabine ». L’association veut en acheter pour les personnes qui ne souhaitent pas aller dans les centres d’hébergement « les personnes peuvent avoir des chiens et les centres ne les acceptent pas et, donc, certains sans logis ne veulent pas aller dans ces centres ».

 

Aider tout le monde, même les étudiants et retraités pauvres

Dans la rue, il y a tous les profils, des jeunes et des séniors, beaucoup de personnes de l’Europe de l’Est. « Il y a aussi de nombreuses personnes qui ont un toit mais qui n’ont pas les moyens financiers de survivre, il faut les aider eux aussi.  On passe les voir chez eux pour les écouter et leur venir en aide avec des vêtements, du café ou des provisions ». Charlotte Munioz explique que se sont parfois des étudiants stéphanois qui n’ont pas d’argent ou des retraités qui n’arrivent pas à s’en sortir car leur retraite ne suffit pas.

« On ne veut pas sélectionner les gens. Qu’ils soient étudiants, sans emploi, retraités ou sans abris, il faut les aider tous à partir du moment où ils en ont besoin ».

Lors des maraudes, le groupe de bénévoles apporte des thermos de café, thé, chocolat et soupe chaude. « On a besoin de produits alimentaires et des produits hygiéniques » explique la jeune bénévole.  Les maraudes vont continuer même avec le redoux « On souhaite également tourner cet été, car lors des grandes canicules il y a de nombreux décès de personnes qui sont dans la rue en France et on en parle très peu »

L’association Grand Froid recherche des bénévoles, des denrées alimentaires mais aussi un local de stockage et de point de rendez-vous. Vous pouvez contacter l’association via la page Facebook.www.facebook.com/groups/actionfroid.saintetienne/ pour apporter des aides sous toute les formes.



Vous aimerez lire aussi