Allocation de rentrée : une revalorisation de 100 euros dans la Loire

Jean Cas­tex a annon­cé que l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire serait reva­lo­ri­sée. Une aubaine pour les Sté­pha­nois et les Ligé­riens. « de façon excep­tion­nelle dès la ren­trée de sep­tembre ». Les parents pour­ront donc tou­cher 100 euros sup­plé­men­taires pour cou­vrir les frais des four­ni­tures sco­laires.

Il est vrai que cer­taines familles uti­lises cette prime pour l’aide à l’a­chat de la nou­velle télé, ou du der­nier smart­phone. C’est bien déplo­rable, mais c’est une réa­li­té. Enfin…

Lors de son dis­cours de poli­tique géné­rale, Jean Cas­tex a annon­cé ce mer­cre­di que « l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire 2020 serait reva­lo­ri­sée de façon excep­tion­nelle dès la ren­trée de sep­tembre ». Ver­sée chaque année par la CAF de la Loire aux alen­tours du 20 août aux parents d’é­lèves ayant des enfants sco­la­ri­sés et âgés de 6 ans à 18 ans, cette aide per­met de mieux gérer les dépenses liées à l’a­chat des four­ni­tures sco­laires et du car­table dans les maga­sin de Saint-Etienne par exemple. Cette année, les parents devraient donc per­ce­voir 100 euros sup­plé­men­taires, a pré­ci­sé le gou­ver­ne­ment. « La soli­da­ri­té natio­nale doit conti­nuer à jouer à plein, pour évi­ter une crise sociale majeure et des drames humains, indi­vi­duels, désas­treux » a ajou­té le nou­veau Pre­mier ministre. En 2020, le mon­tant de l’ARS devait être­com­pris entre 369,95 euros et 403,88 euros selon l’âge des enfants. Evi­tez de l’u­ti­li­ser pour ache­ter de l’élec­tro-ména­gé. C’est une somme pour les petits Sté­pha­nois et Ligé­riens.

Pour la ren­trée 2020, l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire peut être ver­sée pour chaque enfant sco­la­ri­sé né entre le 16 sep­tembre 2003 et le 31 décembre 2015 inclus, et pour chaque enfant né après cette date et déjà ins­crit en CP. Le mon­tant de l’ARS est cal­cu­lé en fonc­tion de l’âge de l’en­fant : de 6 à 10 ans, il est actuel­le­ment de 369,95 euros ; entre 11 et 14 ans l’ARS est de 390,35 euros ; et entre 15 et 18 ans, de 403,88 euros. Selon les der­nières annonces de Jean Cas­tex, le mon­tant de l’al­lo­ca­tion sera reva­lo­ri­sé de 100 euros en sep­tembre.

Pour y voir clair, voi­ci le tableau :

Age de l’en­fantMon­tant de l’ARS
6-10 ans369,95 euros
11-14 ans 390,35 euros
15-18 ans403,88 euros
Reva­lo­ri­sa­tion100 euros

Rap­pe­lons que pour la ren­trée sco­laire 2020, l’Ars peut être ver­sée pour chaque enfant sco­la­ri­sé né entre le 16 sep­tembre 2002 et le 31 décembre 2014 inclus, et pour chaque enfant plus jeune qui serait déjà ins­crit en CP. 

Allo­ca­tion de ren­trée sco­laire : date de ver­se­ment

L’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire est ver­sée chaque année en août. L’an der­nier, l’ARS a été ver­sée le 20 août 2019 « en métro­pole et dans les dépar­te­ments de la Gua­de­loupe, de la Guyane et de la Mar­ti­nique, et plus en avance, le jeu­di 1er août 2019 dans les dépar­te­ments de Mayotte et de la Réunion. La date offi­cielle du ver­se­ment de l’al­lo­ca­tion n’a pas encore été annon­cée.

20% des élèves ne sont pas retour­nés en classe en juin alors que la reprise des cours était « obli­ga­toire », et les parents se demandent s’ils per­ce­vront tout de même l’ARS. La réponse est oui ! « L’ARS ne sera pas sup­pri­mée pour les parents n’ayant pas remis leur enfant à l’é­cole durant la période de décon­fi­ne­ment. Pour la ren­trée sco­laire, il convien­dra de res­pec­ter l’o­bli­ga­tion d’ins­truc­tion sco­laire qui incombe aux parents d’en­fants âgés de 3 à 16 ans, par une ins­crip­tion dans un éta­blis­se­ment ou via une ins­truc­tion à domi­cile », a indique la Caisse d’Al­lo­ca­tions Fami­liales. 

Allocation de rentrée scolaire : conditions, âge, plafond

L’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire est ver­sée aux parents d’en­fants sco­la­ri­sés, âgés de 6 à 18 ans et pour chaque enfant plus jeune déjà ins­crit en CP, dont les reve­nus ne dépassent pas un cer­tain pla­fond. Par consé­quent, cette aide finan­cière per­met de cou­vrir les frais de sco­la­ri­té de la ren­trée des classes de l’é­cole pri­maire au lycée. Bonne nou­velle ! En 2020, le mon­tant des res­sources annuelles aug­mente, per­met­tant ain­si à davan­tage de familles d’ob­te­nir cette aide à l’oc­ca­sion de la ren­trée des classes. Si vous n’y aviez pas le droit l’an der­nier et que vos reve­nus n’ont pas chan­gé, vous pour­rez peut-être per­ce­voir l’ARS en août pro­chain. Ain­si, les pla­fonds ne doivent pas atteindre plus de 25 093 euros pour un enfant à charge ; 30 884 euros pour deux enfants ; 36 675 euros pour trois enfants, puis, pour chaque enfant sup­plé­men­taire, 5 791 euros sont à ajou­ter au pla­fond de res­source.

Nombre d’en­fants à chargePla­fond
125 093 euros
230 884 euros
336 675 euros
Par enfant en plus5 791 euros

L’ARS différentielle : ce que vous touchez si vous dépassez de peu le plafond

Si vos res­sources sont légè­re­ment supé­rieures aux pla­fonds, vous pou­vez tout de même pré­tendre à l’Al­lo­ca­tion de Ren­trée Sco­laire, c’est ce qu’on appelle « l« ARS dif­fé­ren­tielle ». Pour cela, vos res­sources doivent être infé­rieures au « Pla­fond aug­men­té », c’est-à-dire, au mon­tant du Pla­fond ARS + Mon­tant de l’ARSExemple : vous avez deux enfants sco­la­ri­sés (l’un a 6 ans et l’autre 15 ans) et vos reve­nus annuels sont de 31 000 euros. Vos reve­nus sont donc au-des­sus du pla­fond de res­sources de l’ARS en 2020 pour deux enfants qui est de 30 884 euros. Cal­cul : si vous tou­chiez une ARS nor­mal, celle-ci cor­res­pon­drait à 369,95 euros + 403,88 euros = 773,83 euros. Votre pla­fond aug­men­té serait quant à lui de : 30 884 (pla­fond 2020) + 773,83 (votre ARS) = 31 657,83 euros. Vos res­sources annuelles (31 000 euros) sont bien infé­rieures au pla­fond aug­men­té (31 657,83 euros), vous êtes donc éli­gible à l’ARS dif­fé­ren­tielle. Com­bien allez-vous tou­cher ? L’ARS dif­fé­ren­tielle est la dif­fé­rence entre votre pla­fond aug­men­té et vos res­sources annuelles. Dans notre exemple pré­cé­dent : vous tou­che­rez : 31 657,83 - 31 000 =  657,83 euros

Allocation de rentrée scolaire : que faire en cas de divorce ?

Lorsque les parents se séparent, et notam­ment en cas de garde alter­née, l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laireconti­nue d’être ver­sée. Néan­moins, le mon­tant n’est pas par­ta­gé entre les deux parents. C’est alors celui qui en fait la demande le pre­mier qui per­ce­vra cette aide finan­cière. Il s’a­git en effet d’un cas excep­tion­nel puisque les autres types d’al­lo­ca­tions fami­liales peuvent être par­ta­gées à la demande des parents. Par consé­quent, celui qui per­çoit cette aide est cen­sé s’oc­cu­per des dépenses liées à la sco­la­ri­sa­tion de l’en­fant. Aux parents ensuite de s’en­tendre sur les frais de ren­trée sco­laire. A noter qu’en cas de pla­ce­ment de l’en­fant par un juge de l’aide sociale à l’en­fance, cette allo­ca­tion de ren­trée sco­laire est alors blo­quée sur un compte épargne, à la Caisse des dépôts et consi­gna­tions. Lorsque l’en­fant aura atteint sa majo­ri­té, il pour­ra ain­si faire une demande afin de récu­pé­rer cette somme. 

Quelles démarches effectuer pour bénéficier de l’ARS ? 

Les parents d’en­fants de 6 à 15 ans n’ont aucune démarche à accom­plir : l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire est ver­sée auto­ma­ti­que­ment aux familles déjà allo­ca­taires qui rem­plissent les condi­tions. Si votre enfant fête son 6e anni­ver­saire après le 31 décembre 2020 et qu’il fait sa ren­trée en CP à la ren­trée sco­laire, vous devrez adres­ser un cer­ti­fi­cat de sco­la­ri­té pour béné­fi­cier de l’ARS. Quant aux parents d’a­do­les­cents de 16 à 18 ans, ils n’ont pas besoin de four­nir de jus­ti­fi­ca­tif de sco­la­ri­té pour béné­fi­cier de cette aide, une décla­ra­tion sur l’hon­neur assu­rant que l’en­fant est bien sco­la­ri­sé suf­fit.

  • Pour votre pre­mier enfant, vous devrez tout d’a­bord rem­plir un dos­sier afin de deve­nir allo­ca­taire. Une demande d’ARS est télé­char­geable sur le site de la Caf pour les familles n’ayant pas encore de dos­sier. Ensuite, le ver­se­ment de l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire se fera auto­ma­ti­que­ment par la Caf, jus­qu’au 15e anni­ver­saire de votre enfant.
  • Si votre enfant est déjà entré en CP, mais qu’il fête ses 6 ans en 2021, il suf­fit d’en­voyer à votre Caf un cer­ti­fi­cat de sco­la­ri­té à récu­pé­rer auprès de l’é­ta­blis­se­ment sco­laire et de l’en­voyer ensuite à la Caf. 
  • Pour les enfants âgés de 16 à 18 ans (nés entre le 16 sep­tembre 2002 et le 31 décembre 2014 inclus), le jus­ti­fi­ca­tif de sco­la­ri­té n’est désor­mais plus obli­ga­toire. Une décla­ra­tion sur le site de la Caf per­met de pré­ci­ser que votre enfant est tou­jours sco­la­ri­sé, étu­diant ou en appren­tis­sage pour la ren­trée. Cette démarche en ligne vous per­met­tra alors de conti­nuer à béné­fi­cier de l’ARS. Rap­pe­lons que depuis 2015, l’al­lo­ca­tion de ren­trée sco­laire est éga­le­ment ver­sée aux enfants han­di­ca­pés âgés de 6 ans, mais sco­la­ri­sés en mater­nelle.
Les autres infos