Une année sombre pour la Galerie Dorian

2019 a été dou­lou­reuse pour la Galerie Dorian. Clap de fin pour l’ensemble des bou­tiques. La des­cente aux enfers avait déjà débu­té en 2017 avec la fer­me­ture de la Fnac et Marionnaud. Puis, par la suite, la fer­me­ture de la Grande Récré et du res­tau­rant Le Victoria. Mais la véri­té c’est que cela fait des années que les dif­fi­cul­tés avaient com­men­cé dans cette gale­rie du centre-ville.

Les com­mer­çants n’arrivaient pas à res­ter. « Trop dur éco­no­mi­que­ment » explique une ex-ven­deuse. Une déser­ti­fi­ca­tion qui a fait par­ler les inter­nautes sur les réseaux sociaux. C’est le Mary’s Coffee Shop que les Stéphanois regrettent le plus. L’enseigne main­te­nait la gale­rie sous res­pi­ra­tion. « Ça a été très dure cette situa­tion, au fil des mois, les bou­tiques fer­maient une à une. Slipissimo, Marionnaud, Odyssée et Allure Coiffure ont bais­sé le rideau. La situa­tion deve­nait inte­nable pour nous » explique une ex-vendeuse. 

Pourtant, Affine, la socié­té pro­prié­taire de la Galerie Dorian avait des pro­jets. « Ils devaient ouvrir un super­mar­ché au rez-de-chaus­sée en repre­nant plu­sieurs cel­lules. A l’étage, une nou­velle enseigne devait reprendre la place vacante de la Fnac ».

Quelle his­toire va débu­ter en 2020 pour la gale­rie du centre-ville de Saint-Etienne ? Ouvertures de nou­velles enseignes ou triste aban­don de l’ensemble du bâti­ment ? Une chose est sûre, le quar­tier est deve­nu bien triste sans les allers et venues des sté­pha­nois dans cette gale­rie qui avait eu jadis ses heures de gloire.

© Photo 42info.fr

Les autres infos