Une année sombre pour la Galerie Dorian

2019 a été douloureuse pour la Galerie Dorian. Clap de fin pour l’ensemble des boutiques. La descente aux enfers avait déjà débuté en 2017 avec la fermeture de la Fnac et Marionnaud. Puis, par la suite, la fermeture de la Grande Récré et du restaurant Le Victoria. Mais la vérité c’est que cela fait des années que les difficultés avaient commencé dans cette galerie du centre-ville.

Les commerçants n’arrivaient pas à rester. « Trop dur économiquement » explique une ex-vendeuse. Une désertification qui a fait parler les internautes sur les réseaux sociaux. C’est le Mary’s Coffee Shop que les Stéphanois regrettent le plus. L’enseigne maintenait la galerie sous respiration. « Ça a été très dure cette situation, au fil des mois, les boutiques fermaient une à une. Slipissimo, Marionnaud, Odyssée et Allure Coiffure ont baissé le rideau. La situation devenait intenable pour nous » explique une ex-vendeuse.

Pourtant, Affine, la société propriétaire de la Galerie Dorian avait des projets. « Ils devaient ouvrir un supermarché au rez-de-chaussée en reprenant plusieurs cellules. A l’étage, une nouvelle enseigne devait reprendre la place vacante de la Fnac ».

Quelle histoire va débuter en 2020 pour la galerie du centre-ville de Saint-Etienne ? Ouvertures de nouvelles enseignes ou triste abandon de l’ensemble du bâtiment ? Une chose est sûre, le quartier est devenu bien triste sans les allers et venues des stéphanois dans cette galerie qui avait eu jadis ses heures de gloire.

© Photo 42info.fr