Antiterrorisme : cinq hommes de St-Etienne voulaient frapper le 17 nov.

Mar­di 13 novembre 2018, les ser­vices de police ont arrê­té une bande qui avait pour pro­jet de frap­per, le 17 novembre, en pro­fi­tant du désordre du pays Fran­çais. Deux frères sté­pha­nois ont été inter­pel­lé rue Ney­ron, dans un squat, proche de la gare de Châ­teau­creux, à Saint-Etienne.

Un troi­sième homme a été arrê­té rue Aris­tide Briand tou­jours à Saint-Etienne. Quelques jours avant, deux per­sonnes avaient été pla­cées en garde à vue pour les mêmes pro­jets de ter­ro­risme. Ce sont au total, cinq hommes qui ont été arrê­tés.

Une enquête pré­li­mi­naire avait débu­té le 31 août à Paris, et la police, grâce à l’enquête, était des­cen­due jusqu’à Saint-Etienne pour attra­per une bonne par­tie de la bande cri­mi­nelle. Les juges anti­ter­ro­ristes était convain­cus que le groupe sou­hai­tait mettre en place un atten­tat pen­dant les mani­fes­ta­tions des Gilets jaunes.



Les autres infos