Après les incidents, les premières sanctions pour l’ASSE

Suite à des scènes de violences qui ont reporté le coup d’envoi du match Saint-Etienne-Angers vendredi 22 octobre 2021, la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a auditionné le club. L’instruction se poursuit, plusieurs sanctions ont déjà été prises.

Les images étaient incroyables : un coup d’envoi retardé de près d’une heure à cause de filets de cages de but endommagés suite à l’envoi de fumigènes et un envahissement par des supporters du terrain.

La Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a entendu hier Jean-François Soucasse, Président exécutif, Samuel Rustem, Directeur général adjoint de l’ASSE et Florian Merle, Stadium manager adjoint.

« L’AS Saint-Étienne a pu apporter ses premiers éléments d’analyse », explique un communiqué.

Plusieurs sanctions (déjà) prises

Avant une nouvelle audition le 17 novembre, plusieurs sanctions ont déjà été prises :

  • Huis clos total du stade Geoffroy-Guichard jusqu’au prononcé de la mesure définitive. La rencontre ASSE-Clermont programmée le dimanche 7 novembre 2021 à 15h est concernée.
  • Fermeture de l’espace visiteurs de l’AS Saint-Etienne pour les matchs disputés à l’extérieur jusqu’au prononcé de la mesure définitive. La rencontre Metz – ASSE programmée le samedi 30 octobre 2021 à 17h est concernée.

« La Commission de Discipline pourra être amenée à prendre des sanctions complémentaires », explique le club.

Les autres infos
Les autres infos