Arnaque aux véhi­cules : sur le Bon Coin, une golf à 14 500 euros qui devient un enfer.



Alexandre, un jeune père de famille cherche une voi­ture pas trop chère, en fonc­tion de ses moyens. Sur le boncoin.fr , il trouve cette Volkswagen à 14 500 euros. Un prix allé­chant sur­tout que ce père de famille va avoir des frais avec un nou­vel arri­vant dans la famille.

Sur le site d’annonces, il était écrit « Vendu en état proche du neuf ». La voi­ture avait été mise en ser­vice en octobre 2016, 27 500 km au comp­teur, et ven­due 14500 euros, une belle affaire. Il va donc voir le véhi­cule dans un garage de Firminy. Alexandre est ras­su­ré, l’homme a pignon sur rue et a l’air d’un vrai professionnel.

Tout est véri­fié, les papiers du véhi­cule, et le contrôle tech­nique. Tout est en règle. Bref, ici c’est une bonne affaire. Le jeune Alexandre est en confiance. Le conces­sion­naire lui fait conduire la voi­ture, « on se balade dans le centre de Firminy, entre les ronds-points ». Mais Alexandre n’a jamais vrai­ment appuyé sur la pédale d’accélérateur. 

Un véri­table cau­che­mar au retour au foyer

Dès le retour à l’habitation d’Alexandre, c’est le cau­che­mar. « Elle couine dans les virages ». Il veut recon­tac­ter le ven­deur mais le négo­ciant fait le mort. Tous les cour­riers en recom­man­dé­restent sans réponse. Alors que faire ?  Alexandre fait donc appel à un expert­qui lui explique qu’on l’a bien rou­lé dans la farine lors de la vente. On lui explique que le véhi­cule a été deux fois acci­den­té. Il y a un défaut de sécu­ri­té car des répa­ra­tions impor­tantes non pas été réa­li­sées et les air­bags sont défec­tueux. Alexandre déchante, il a été escro­qué sur inter­net avec une voi­ture qui lui parais­sait abor­dable et de très bonne qua­li­té. « Le reven­deur savait per­ti­nem­ment que cette voi­ture était hors d’usage »

Suite au dos­sier de l’expert, Alexandre porte plainte car le ven­deur a refu­sé de reprendre la voi­ture. Au jour­nal Le Progrès, Alexandre s’exprime en expli­quant que : « Le reven­deur savait per­ti­nem­ment que cette voi­ture était hors d’usage ». C’est une véri­table escro­que­rie, nous dit-on à la gen­dar­me­rie. Ici, on apprend que cette Volkswagen ven­due sur le bon­coin à 14 500 euro­sa eu onze pro­prié­taires en deux ans et demi. Alexandre, qui au départ croyait faire des éco­no­mies, n’a pas pu par­tir en vacances l’été der­nier. Il a rache­té une nou­velle voi­ture en état de marche cette fois. « Une vieille voi­ture trois portes, ce n’est pas l’idéal pour le bébé ». Mais au moins elle roule sans accro.



Les autres infos