Arnaque aux véhicules : sur le Bon Coin, une golf à 14 500 euros qui devient un enfer.





Alexandre, un jeune père de famille cherche une voiture pas trop chère, en fonction de ses moyens. Sur le boncoin.fr , il trouve cette Volkswagen à 14 500 euros. Un prix alléchant surtout que ce père de famille va avoir des frais avec un nouvel arrivant dans la famille.

Sur le site d’annonces, il était écrit « Vendu en état proche du neuf ». La voiture avait été mise en service en octobre 2016, 27 500 km au compteur, et vendue 14500 euros, une belle affaire. Il va donc voir le véhicule dans un garage de Firminy. Alexandre est rassuré, l’homme a pignon sur rue et a l’air d’un vrai professionnel.

Tout est vérifié, les papiers du véhicule, et le contrôle technique. Tout est en règle. Bref, ici c’est une bonne affaire. Le jeune Alexandre est en confiance. Le concessionnaire lui fait conduire la voiture, « on se balade dans le centre de Firminy, entre les ronds-points ». Mais Alexandre n’a jamais vraiment appuyé sur la pédale d’accélérateur. 

Un véritable cauchemar au retour au foyer

Dès le retour à l’habitation d’Alexandre, c’est le cauchemar. « Elle couine dans les virages ». Il veut recontacter le vendeur mais le négociant fait le mort. Tous les courriers en recommandérestent sans réponse. Alors que faire ?  Alexandre fait donc appel à un expertqui lui explique qu’on l’a bien roulé dans la farine lors de la vente. On lui explique que le véhicule a été deux fois accidenté. Il y a un défaut de sécurité car des réparations importantes non pas été réalisées et les airbags sont défectueux. Alexandre déchante, il a été escroqué sur internet avec une voiture qui lui paraissait abordable et de très bonne qualité. « Le revendeur savait pertinemment que cette voiture était hors d’usage »

Suite au dossier de l’expert, Alexandre porte plainte car le vendeur a refusé de reprendre la voiture. Au journal Le Progrès, Alexandre s’exprime en expliquant que : « Le revendeur savait pertinemment que cette voiture était hors d’usage ». C’est une véritable escroquerie, nous dit-on à la gendarmerie. Ici, on apprend que cette Volkswagen vendue sur le boncoin à 14 500 eurosa eu onze propriétaires en deux ans et demi. Alexandre, qui au départ croyait faire des économies, n’a pas pu partir en vacances l’été dernier. Il a racheté une nouvelle voiture en état de marche cette fois. « Une vieille voiture trois portes, ce n’est pas l’idéal pour le bébé ». Mais au moins elle roule sans accro.