ASSE : le dossier du rachat du club refait surface

Le co-prési­dent de l’ASSE Bernard Caïaz­zo a évo­qué l’éventualité d’un rachat du club ligérien dans les deux prochaines années.  Après avoir été proche d’un accord dans l’optique d’un rachat par des investis­seurs améri­cains au début de l’été, l’ASSE a finale­ment joué la pru­dence en se con­tentant de rester dans l’organisation qui lui a per­mis de retrou­ver quelques belles let­tres de noblesse ces dernières années. Selon Bernard Caïaz­zo, celle-ci devrait per­dur­er encore quelques mois même si l’hypothèse d’une vente n’est pas encore enter­rée. Loin de là.

« Les bud­gets de Paris, Lyon, Mar­seille et Mona­co représen­tent env­i­ron 60 % du bud­get glob­al des clubs de L1. Si ces qua­tre clubs sont loin devant en ter­mes de bud­get, c’est qu’ils ont béné­fi­cié de l’apport de gros investis­seurs. C’est le fait mar­quant des dernières années, a récem­ment affir­mé le co-prési­dent des Verts dans France Foot­ball. On a pris des risques qu’on ne pre­nait pas jusqu’alors en aug­men­tant la masse salar­i­ale du fait de notre recrute­ment. On sait que notre équipe type peut inquiéter les gros sur un match, reste à per­former sur la sai­son com­plète et c’est autre chose. On veut, dans les deux ans, attir­er un investis­seur qui nous fasse pass­er au palier du dessus, voire inté­gr­er un big five, sinon à quoi bon. Pour cela, il faut que la vit­rine soit belle, d’où les risques pris. »



Les autres infos