ASSE : Selnaes, c’est très sérieux

Si l’AS Saint-Etienne, pro­vi­soi­re­ment 2e de Ligue 1, réa­lise un début de sai­son inté­res­sant, Ole Selnaes y est pour beau­coup. Considéré comme une pépite en deve­nir à son arri­vée, le milieu de ter­rain nor­vé­gien a enfin pris la mesure de son rôle dans le Forez.

Tout roule pour Saint-Etienne. Deux semaines après leur sor­tie de route contre le Paris Saint-Germain (4–0), les Verts ont réus­si à redres­ser la barre en enchaî­nant trois suc­cès de rang en une semaine en Ligue 1, grim­pant à la 2e place du clas­se­ment. Durant cette courte période, un joueur à fait très forte impres­sion : Ole Selnaes (24 ans). Selnaes devient déci­sif Les fans du club sté­pha­nois ont dû le remar­quer, le Norvégien est un joueur soyeux. Mais depuis son arri­vée à l’hi­ver 2016, l’an­cien espoir de Rosenborg n’a que trop peu mon­tré l’é­ten­due de son talent. Deux petites passes déci­sives en 71 matchs, aucun but marqué… 

Malgré un posi­tion­ne­ment haut sous les ordres de Christophe Galtier puis d’Oscar Garcia, le natif de Trondheim n’a­vait jus­qu’i­ci par réus­si à confir­mer les grandes attentes pla­cées en lui. Mais ça, c’é­tait avant. Depuis le coup d’en­voi de l’exer­cice, on voit un tout autre joueur. Dans une posi­tion plus recu­lée, Selnaes a beau­coup plus le temps de construire le jeu. Et lors de ses deux der­nières sor­ties, il a clai­re­ment mon­tré qu’il était essen­tiel à Saint-Etienne : deux passes déci­sives à Toulouse (2–3), une autre contre Monaco (2–0) avec un ser­vice lumi­neux pour Wahbi Khazri… 

En deux matchs, le Nordique a fait aus­si bien d’un point de vue comp­table que sur ses 77 pre­mières sor­ties. Avec M’Vila, Selnaes peut réga­ler Mais Selnaes a éga­le­ment élar­gi sa palette. En plus d’être un récu­pé­ra­teur effi­cace, son sens du pla­ce­ment s’est lar­ge­ment amé­lio­ré depuis l’ar­ri­vée de Jean-Louis Gasset. Il faut dire que Yann M’Vila, auteur de pres­ta­tions très solides, lui faci­lite gran­de­ment la tâche en le libé­rant de cer­taines cor­vées défen­sives lui per­met­tant de mieux se pro­je­ter vers l’a­vant et de prendre plus de risques, notam­ment en n’hé­si­tant pas à dézo­ner sur les côtés pour ouvrir le jeu avec de longues trans­ver­sales. Le com­père idéal pour un joueur dont la qua­li­té tech­nique bien au-des­sus de la moyenne. Pour le plus grand bon­heur de l’ASSE.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos