ASSE : vente du club, c’est fixé ?

Un info du site Foot sur 7. Alors que Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont mis en veilleuse la vente de l’ASSE, après l’é­chec des négo­cia­tions avec le groupe amé­ri­cain Peak6, le der­nier a remis le dos­sier au goût du jour, en dévoi­lant le prix fixé pour une éven­tuelle vente du club ligérien.

Bernard Caïazzo réclame au moins 150 M€ pour céder l’ ASSE

Il y a plus d’un an et demi, l’ASSE aurait pu pas­ser sous pavillon amé­ri­cain. Les négo­cia­tions pour la vente du club au Groupe Peak6 avaient échoué fina­le­ment. Du coup, Roland Romeyer et son asso­cié Bernard Caïazzo avaient lais­sé entendre que le club n’était plus sur le mar­ché, mais qu’ils cher­chaient désor­mais un troi­sième action­naire qui ne serait pas majoritaire.

Ils avaient été confor­tés dans leur nou­velle déci­sion par la hausse des droits télé de la Ligue 1 qui vont pas­ser à 1,153 mil­liards d’euros dès la sai­son 2020, avec le nou­veau dif­fu­seur, notam­ment Mediapro. Mais dans un entre­tien dans Le Progrès, le pré­sident du Conseil de sur­veillance de l’ASSE semble reve­nir sur sa décision.

L’ASSE plus chère que l’OGC Nice ?

Il n’y a certes pas de négo­cia­tions offi­cielles en ce moment pour la vente du club ligé­rien, mais il a dévoi­lé le tarif auquel lui et son binôme Roland Romeyer sou­haitent céder les Verts. Les deux pré­si­dents réclament au moins 150 M€ pour la pos­sible ces­sion de l’AS Saint-Étienne. Une vente qui pour­rait être pos­sible en 2021 ou 2022 selon le diri­geant stéphanois.

Pour rap­pel, les négo­cia­tions exclu­sives enta­mées entre les diri­geants de l’ASSE le Groupe Peak6 s’étaient dérou­lées entre le 15 et le 25 mai 2018. Roland Romeyer et Bernard Caïazzo avaient mis fin aux dis­cus­sions sous pré­texte que les inves­tis­seurs, dont le repré­sen­tant était Jérôme de Bontin, n’ont pas don­né de garan­ties suf­fi­santes pour que la tran­sac­tion puisse se faire.

Il faut dire que si l’ASSE est cédée à 150 M€, évi­dem­ment sa valeur serait au-des­sus de celle de l’OGC Nice, rache­té par le Groupe Ineos à 100 M€, dont le patron est le mil­liar­daire bri­tan­nique Jim Ratcliffe.

Les autres infos