Aux mécon­tents du mar­ché de Noël

Les habi­tants de Saint-Etienne sou­haitent de la nou­veau­té pour les fêtes.

Vous êtes nom­breux par vos retours sur les réseaux sociaux, sur notre site ou dans la presse, à cri­ti­quer les fes­ti­vi­tés orga­ni­sées par la ville de Saint-Etienne.

Concernant le mar­ché de Noël et ses cha­lets blancs, vous trou­vez que ce sont les mêmes qui reviennent chaque année, et il est vrai que, d’une année sur l’autre, les mar­rons chauds, les cho­co­lats, les fro­mages, nou­gats et autres gour­man­dises ne varient pas et res­tent hors de prix.

Nadia, habi­tante depuis 20 ans à Saint-Etienne, nous explique que « La France pos­sède des mil­liers de spé­cia­li­tés ali­men­taires et, d’une année sur l’autre, il fau­drait trou­ver des spé­cia­li­tés dif­fé­rentes. Il y a matière pour cela ». Pour Sabrina « Les com­mer­çants abusent sur les prix des pro­duits. Quand on a une famille de 3 enfants comme moi, il faut se concen­trer sur les jouets deman­dés par les petits, donc pas de bud­get pour ce mar­ché. » Les pas­sants sont nom­breux à trou­ver les allées du mar­ché de Noël de Saint-Etienne vides. Pour Florian « ça ne donne pas très envie de s’y balader ».

Des ani­ma­tions sans renouveau

Sur la place de l’Hôtel de Ville, la grande roue majes­tueuse trône comme une reine devant la mai­rie. Mais, comme pour le cha­let, les consom­ma­teurs manquent à l’appel. « Chaque fois que je passe devant la roue, je regarde par curio­si­té les per­sonnes qui sont dans les com­par­ti­ments de cette grande roue, et c’est rare quand j’y vois du monde ». annonce Frédéric.

Seule la pati­noire a l’air d’attirer les enfants. Cette der­nière, qui se trouve place Jean Jaurès, s’anime aux sons des tubes dans les hauts par­leurs. Vous êtes nom­breux à glis­ser en famille sur la glace et les enfants appré­cie cette ani­ma­tion. Nathan, 6 ans, nous explique que « C’est for­mi­dable de glis­ser en musique et c’est la pre­mière fois que je fais du patin à glace ».

Car n’oublions pas que la plu­part des ani­ma­tions de Noël s’adresse à nos enfants.

Alors oui, de notre côté, on trouve les ani­ma­tions redon­dantes d’année en année, mais n’oublions pas que, chaque année, de nom­breux enfants découvrent ces ani­ma­tions pour la pre­mière fois et, pour eux, elles font par­tie de la magie de Noël. Peut-être sommes nous trop âgés pour appré­cier cette magie.

Les solu­tions à trouver

Les ser­vices de la mai­rie devraient se mettre à la recherche des com­mer­çants et des pro­duits qui n’ont jamais été pré­sen­tés sur le mar­ché de Noël. Par exemple, pour­quoi ne pas pro­po­ser chaque année une thé­ma­tique ? Un pays comme thé­ma­tique. Chaque ter­ri­toire pos­sède des pro­duits qu’on ne trouve pas en France. Il faut sur­prendre le public. Lui faire dégus­ter les pro­duits anglais, por­tu­gais, afri­cains ou antillais. Le monde entier a de nom­breuses spé­cia­li­tés à nous faire découvrir.

Il en va de même des ani­ma­tions. Ce n’est pas parce que c’est Noël qu’il faut se limi­ter à la grande roue ou à la Forêt Magique du Père Noël.

Le Parc des Expo accueille la Vogue de Saint-Etienne, alors pour­quoi ne pas pro­po­ser une par­tie de la Vogue en centre-ville de Saint-Etienne. Il y a de la place sur la place Chavanelle pour des manèges, de même que sur la place Dorian. Carine de Saint-Chamond aime­rait que ça bouge « Je rêve­rais de voir des chars de Noël déam­bu­ler dans le centre-ville. Mon gar­çon serait très heu­reux de voir ça. Pareil pour un spec­tacle de danse avec un Père Noël acro­bate ». Aymeric, lui, sou­hai­te­rait voir des concerts en centre-ville.

« Il y a eu le podium Activ Radio mais ça ne m’a pas embal­lé. La mai­rie devrait tra­vailler pour offrir aux sté­pha­nois de nom­breux concerts d’artistes régio­naux voire même des artistes natio­naux connus. Pourquoi ne pas pro­po­ser aux res­pon­sables de Paroles et Musiques de don­ner un avant-goût de leur fes­ti­val. Une sorte de pré-fes­ti­val d’hiver ».

En allant à votre ren­contre, nous nous sommes aper­çus qu’il y a un manque de com­mu­ni­ca­tion entre les habi­tants sté­pha­nois et la mai­rie de Saint-Etienne. Pour l’année pro­chaine, ce serait une bonne idée d’organiser une réunion publique pour échanger.

En atten­dant Noël 2018, venez nous pro­po­ser vos idées sur la page Facebook de 42info.fr

Les autres infos