Bilan pour la base nautique de Saint-Victor et des piscines

0 Partages

La ville de Saint-Etienne annonce que la piscine et parc aquatique Raymond Sommet a connu en moyenne 523 entrées par jour en juillet et 491 en août, en-dessous du seuil maximum de 1 250 personnes, soit au total 30 000 entrées, la baisse de fréquentation par rapport à l’année dernière s’expliquant, évidemment, par le contexte sanitaire lié à la Covid-19.

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, rappel que la piscine de Grouchy, réservée aux groupes, a quant à elle accueilli quelque 4 000 enfants des centres sociaux.

A Saint-Victor-sur-Loire, le dispositif en place, pour la deuxième année consécutive, et renforcé cette année, a permis d’ouvrir la base nautique, un nombre de jours beaucoup plus grand que les années où les balises à ultrasons n’étaient pas installées. Sur les deux dernières saisons estivales, les résultats sont là. En 2017 et 2018, la ville de Saint-Etienne avait dû interdire la baignade en raison du dépassement du seuil de cyanobactéries une trentaine de jours. En 2019 et 2020, l’interdiction de se baigner n’a concerné qu’une dizaine de jours, soit une baisse de 66 %.

Image d’illustration.

Les autres infos