Ça brûle à la prison de Roanne

On en est au 3eme jour de blocage du centre de détention de Roanne.

Très tôt ce matin, les 80 surveillants pénitentiaires roannais ont mis le feu à des pneus devant les portes de la prison.

Ils ont empêché l’accès à l’établissement pendant 3 heures. Un mouvement qui a repris après une pause pour que les familles des prisonniers puissent accéder aux parloirs. « On manifeste mais on reste humain, on ne peut pas empêcher les familles de voir les prisonniers au parloir » nous indique un surveillant de la prison.

Les gardiens de prison ne veulent pas laisser tomber leurs revendications. « On veut plus de moyens pour faire face aux violences dont on est victime tous les jours, c’est un métier qu’on a choisi bien sûr, mais on a le droit à plus de sécurité. Les détenus sont radicalisés et ils prennent le pouvoir en prison, c’est inacceptable et on a besoin de renfort pour notre sécurité » nous explique l’un des manifestants,  gardien de la prison de Roanne.

 

 



Vous aimerez lire aussi