Caïazzo et Romeyer en quête d’un investisseur

Après l’échec de la vente de l’ ASSE aux inves­tis­seurs amé­ri­cains du Groupe Peak6, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer avaient renon­cé à céder le club à un repre­neur. Ils avaient été confor­tés dans leur déci­sion par la hausse des droits télé de la Ligue 1, pas­sés à plus d’un mil­liard d’euros dès la sai­son 2020–2021. Mais selon les infor­ma­tions de RMC, les deux pré­si­dents du club ligé­rien seraient reve­nus sur leur décision.

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer auraient aban­don­né l’idée de ne plus recher­cher d’investisseurs. La source croit savoir qu’ils sont en quête d’un mécène capable de les aider à pous­ser l’ ASSE plus haut, dans un envi­ron concur­ren­tiel où il est impé­ra­tif d’avoir plus de moyens finan­ciers, pour per­mettre au club de pas­ser un cap.

Les deux patrons des Verts seraient à la recherche « d’un inves­tis­seur mino­ri­taire » qui ren­tre­rait dans le capi­tal comme « un 3e action­naire majo­ri­taire », mais qui n’aurait pas de cas­quette de « troi­sième pré­sident », d’après les infor­ma­tions de la radio.

« En clair, les Verts cherchent un inves­tis­seur au sens le plus strict du terme puisque celui-ci n’aurait pas son mot à dire dans la ges­tion de l’ ASSE », a pré­ci­sé le média. Caïazzo (pré­sident du Conseil de sur­veillance) et Roland Romeyer (pré­sident du Directoire du club ligé­rien) avaient emprun­té un mon­tant esti­mé à 10 M€, afin de faire face au mer­ca­to de l’hiver 2018.

Ils avaient signé  Mathieu Debuchy, Yann M’Vila et Neven Subotic et s’étaient fait prê­ter les ser­vices de Paul-Georges Ntep (prise en charge de la moi­tié de son salaire). L’été der­nier, les Verts avaient recru­té Wahbi Khazri et Rémy Cabella. Des joueurs inter­na­tio­naux dont le recru­te­ment a fait explo­ser la masse sala­riale du club.



Les autres infos
Les autres infos