Captain Donut arrive à Saint-Etienne. Rencontre avec Guillaume Thiollière son dirigeant

Situé rue Martyrs de Vingré, ce nou­veau lieu pro­po­se­ra des donuts arti­sa­naux dès la mi-mars.

Captain Donut est une marque « Made in Saint-Etienne ». Ici les donuts seront faits mai­son. La pâtis­se­rie coû­te­ra moins de 3 euros pièce et pour­ra éga­le­ment être ven­due par boite de 4, 8 et 12. Il y aura des for­mules avec bois­son. Guillaume Thiollière a recru­té une pâtis­sière qui va être char­gée de pré­pa­rer des recettes ori­gi­nales « Ce gâteau peut se décli­ner à l’infini avec des goûts très dif­fé­rents ». Guillaume pro­jette de faire des donuts véganes.  Il convoite de tra­vailler avec des four­nis­seurs locaux au maxi­mum « Certes, ici on ne fabrique pas de sucre ni d’huile, mais on a des pri­meurs locaux pour faire la limo­nade et du thé, on sait faire du cho­co­lat avec la marque Weiss, on a des tor­ré­fac­teurs ligé­riens pour le café ». Guillaume veut pri­vi­lé­gier les four­nis­seurs du coin. « Je veux faire tra­vailler les gens du dépar­te­ment pour l’économie, et pour le rela­tion­nel c’est aus­si important ».

 

Des pro­duits locaux et artisanaux

 

Le jeune tren­te­naire a beau­coup voya­gé. Après des études de com­merce à Dijon et en Suède, Guillaume s’était ins­tal­lé à Paris où il a tra­vaillé dans un grand groupe de BTP. Il a pas­sé éga­le­ment du temps aux
Etats-Unis. C’est dans ce pays qu’il a rame­né l’idée de mon­ter une bou­tique de donuts. Le milieu de l’alimentaire est un domaine qu’il aime « J’avais tou­jours eu dans la tête l’idée de créer quelque chose un jour. Je suis reve­nu à Saint-Etienne car c’est ma ville, et j’ai ma famille ici » Partant de là, le fils de l’ancien séna­teur-maire de Saint-Etienne, Michel Thiollière, a creu­sé l’idée d’un concept qui n’existe pas dans notre beau pays. « Je suis fan des Etats Unis, j’y ai trou­vé des concepts locaux de maga­sins de donuts non indus­triels là-bas. Je me suis dit pour­quoi ne pas rame­ner l’idée en France ». Chez Captain Donut on trou­ve­ra aus­si des bois­sons bio, des limo­nades et ice-tea mai­son. « Pour faire de la qua­li­té je sou­haite faire du mono­pro­duit. On vien­dra ici pour les donuts mai­son » c’est sa marque de fabrique. Partant de ce prin­cipe, chez Captain Donut, on trou­ve­ra ce fameux « crois­sant des amé­ri­cains » à consom­mer sur place ou à empor­ter. « Je vou­drais éga­le­ment mettre en place un ser­vice de livrai­son à domi­cile et pro­po­ser des petits déjeu­ners livrés aux entreprises ».

 

Ce tren­te­naire ambi­tieux a pour objec­tif de déve­lop­per la marque dans l’avenir « j’ai créé la socié­té comme une marque, j’ai un logo, une mas­cotte et une iden­ti­té forte » Ce sté­pha­nois vou­drait dupli­quer cette griffe ailleurs un jour explique-t-il avec un œil mali­cieux. « Je vou­drais que ça reste dans la même phi­lo­so­phie, la qua­li­té et l’artisanat ». On espère en effet que le petit per­son­nage de Captain Donut s’exporte ailleurs en France et on sera fier de dire « C’est une marque Stéphanoise ». Mais, pour le moment, on sou­haite à Guillaume une grande réus­site dans cette pre­mière bou­tique de 100 m² avec une cin­quan­taine de places au 27 rue des Martyrs de Vingré.



Les autres infos