Centre de déten­tion de Roanne : refus de travailler

Des agents péni­ten­tiaires refusent de reprendre leurs postes.

Ce jeu­di matin, comme les autres jours de la semaine, les agents de la pri­son de Roanne ont mani­fes­té devant leur éta­blis­se­ment. A l’appel de l’intersyndicale CGT, UFAP, FO, ils ont blo­qué l’entrée de la pri­son. Et comme les autres jours, la police est inter­ve­nue pour déblo­quer l’accès. Sauf que ce jeu­di, plu­sieurs agents ont refu­sé de reprendre leurs postes dans le centre péni­ten­cier. « Cette fois on veut frap­per fort pour enfin être écou­tés, on reste ici et on n’ira pas tra­vailler, c’est la grève » explique l’un des agents.

Les syn­di­cats ont annon­cé que deux tiers du per­son­nel refu­sait de travailler.

Le direc­teur n’a pas réus­si à faire ren­trer le per­son­nel mais a rap­pe­lé que des sec­tions pou­vaient tom­ber. Si l’administration le décide, des réqui­si­tions peuvent être organisées.



Les autres infos
Les autres infos