La chronique de Martial : rappelle-toi des années 90’s

Si tu as eu la chance de naître dans les années 90 ou même un peu avant, tu appartiens à la génération Y. Cette époque bénie tu la regrettes, parce que tu n’avais pas à te promener dans la rue avec un masque, ni à te retourner sur ton passage de peur qu’il y ait un attentat ou que tu te fasses harceler, tu n’arrivais pas non plus en retard au boulot à cause des gilets jaunes. Rétrospective d’un monde trop vite parti en fumée.

Tu n’aimes pas le dimanche, tu n’as jamais aimé d’ailleurs. Et chaque dimanche était pareil, tu allais chez tes grands parents et il ne fallait pas parler fort parce qu’ils regardaient l’École des fans. Et Jacques Martin c’était autre chose que Cyril Hanouna : “Alors qu’est-ce que tu vas nous chanter aujourd’hui ? On est avec Nana Mouskouri, tu as vu Nana cette petite, elle a du coffre hein ? C’est ton papa qui filme dans le public ?“. Au secours ! Heureusement que les frites de papy sauvaient l’ambiance.

Non tu n’aimais pas le dimanche. Surtout quand venait l’heure de Vidéo Gag présenté par Bernard Montiel. Tu savais que le lendemain il y avait école et qu’il fallait dire adieu aux grasses matinées. Le lundi matin, les yeux écarquillées et les lèvres trempées fans ton bol en même temps que tu essayais de déchiffrer les jeux sur la boîte de corn flakes, les Minikeums passaient à la télé. Et un tas d’autres dessins animés comme Denver le dernier dinosaure, les Tortues Nina, Denis la Malice, Inspecteur Gadget et Albert le 5e mousquetaire, que tu n’avais pas le temps de regarder parce qu’il fallait vite partir à l’école. Et tu te disais “Vivement 16h30, je pourrai regarder les Razmokets“.

Coiffé avec la raie sur le côté et un cartable qui faisait deux fois ton poids, tu arrivais dans la cour de l’école et tes amis t’attendaient pour échanger des cartes Pokémon et jouer aux Pogs. Qui finissaient par t’être confisqués parce que tu ne rentrais pas dans le rang à temps.

C’était beaucoup plus marrant qu’aujourd’hui d’être malade parce que tu pouvais passer la matinée devant la télé à jouer à Sonic sur la Megadrive ou à Pokémon

Tu n’as pas vu beaucoup de récréations non plus parce que tu étais occupé à copier des lignes de punition. Je ne dois pas parler pendant le contrôle de maths, 100 fois. Du temps de midi tu mangeais à la cantine et là ça te rappelait les plateaux repas de l’hôpital quand tu as eu ton appendicite.

La guerre sanitaire tu l’as presque anticipé quand tu ramenais à la maison toutes sortes de microbes et d’animaux. La varicelle, la scarlatine, les poux. C’était beaucoup plus marrant qu’aujourd’hui d’être malade parce que tu pouvais passer la matinée devant la télé à jouer à Sonic sur la Megadrive ou à Pokémon sur les cartouches jaune, rouge et bleu. Tu préférais Salamèche à Carapuce et tu restais coincé devant Ronflex parce qu’il te manquait la pokéflute. Ton tamagotchi finissait par mourir, faute de ne pas l’avoir assez nourri mais il te restait ton yoyo. Zut, tu avais oublié les devoirs ! Deux exercices avant le contrôle de jeudi. Oh, tant pis tu copieras sur Maxime. Il a toujours tout juste Maxime.

Tu as perdu un poumon dans les restaurants coins fumeurs mais tu as connu la coupe du monde 98 avec la mascotte Footix et tu ne pouvais pas t’empêcher de te prendre pour Zidane lors des matchs “les filles contre les garçons“. Dans ta chambre les murs étaient remplis de posters plus épais que le papier peint de Brico Dépôt mais c’était ton endroit à toi. Tu faisais des caprices pour qu’on t’achète les magazines Fan 2 et Star Club dans lesquels tu découpais les têtes des Spice Girls, des 2be3 et des acteurs de Beverly Hills. Les cousins et cousines venaient dormir chez toi et ça finissait souvent en bagarre et tu disais à ta mère : “C’est lui qui a commencé !”. Tu as connu le Walkman, le chanteur Jordy, le club Dorothée, KD2A, les parkas violettes et turquoises, le Bigdil et le Juste prix, les pubs Quézac, Hélène et les garçons, la météo d’Alain Gillot Pétré que tu as vu faire un malaise en direct, la Petite Maison dans la prairie, le premier Nokia 3310 avec le jeu du serpent, Un dos tres et Friends.

Mais on a tous grandi. Les filles ont été déçues d’apprendre que Ricky Martin était gay, elles qui rêvaient de l’épouser. Et on a arrêté de jouer aux pokémon quand on a découvert Internet. Aujourd’hui tu es scotché à ton smartphone du matin au soir. Mais tu ne rappelles plus tes cousins, il y en a un qui est parti à l’étranger et l’autre que tu ne vois plus depuis qu’il est papa. Ah, c’était bien les années 90 quand même !

Martial Mossmann

Les autres infos