Ciné-débat au Méliès avec la diffusion du film « Grâce à Dieu »

Avant première film Ma

Tourné dans le plus grand secret, afin de ne pas ébruiter son sujet, Grâce à Dieu s’intéresse au silence de l’Eglise face aux agressions sexuelles subies par des enfants, et s’inspire de l’affaire du père Preynat, mis en examen en 2016 et placé sous contrôle judiciaire pour des agressions sexuelles remontant jusqu’à 1986.

Le mardi 5 mars 2019 à 20h au Méliès Jean-Jaurès, un groupe de chrétiens s’est organisé pour proposer un ciné-échange à l’occasion de la sortie du film de François Ozon. « Cela pourrait permettre de mieux comprendre ce que peuvent vivre les victimes même plus de 40 ans après les faits. Comment être à l’écoute de leur souffrance ? Comment est-il possible de les repérer pour les aider au plus tôt ? ».


Les intervenants sont : 


Olivier DEBIZE membre de LA PAROLE LIBÉRÉE. 
Jean-Luc SOUVETON, prêtre et victime de Régis PEYRARD. 
Jean-Louis REYMONDIER diacre, délégué épiscopal auprès du monde de la justice. 
Sylvie BARJON présidente d’AISPAS et psychologue clinicienne. 
Gilles EPALE président de la Ligue de l’enseignement et administrateur d’AISPAS.

Lors de cette rencontre, vous verrez « Grâce à Dieu » avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud, et Josiane Balasko.

Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre, qui a abusé de lui chez les scouts, officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.