Cluster dans la Loire : le port du masque obli­ga­toire dans les lieux publics ?

Même mai­tri­sée, l’épidémie de Covid-19 montre quelques fré­mis­se­ments en France, annonce Santé Publique France dans son rap­port du 7 juillet. Actuellement, 333 clus­ters sont réper­to­riés en France. SOS Médecins évoque une aug­men­ta­tion de 41% des consul­ta­tions « Covid-19 » dans la semaine du 29 juin au 5 juillet. 

En Région Auvergne-Rhone-Alpes

Dans son rap­port du 10 juillet 2020, l’organisme Santé Publique France éta­blit le bilan de l’épidémie, notam­ment pour la région Auvergne-Rhone-Alpes et ses dépar­te­ments. 13 clus­ters ont été récem­ment iden­ti­fiés, dont un dans la Loire. Il s’agit d’une chaine de trans­mis­sion intra­fa­mi­liale. Ensuite, sur 3 972 tests effec­tués dans la semaine du 29 juin au 5 juillet, seule­ment 12 se sont révé­lés positifs. 

Régionalement, il reste 13 clus­ters d’infections à SARS-Cov‑2 sont en cours de sui­vi, dont 6 consi­dé­rés comme maî­tri­sés (sui­vi des contacts en cours et absence de nou­veaux cas 7 jours après le der­nier cas). Parmi ces 13 clus­ters, 2 sont à cri­ti­ci­té limi­tée, 4 modé­rée et 7 élevée. 

Inquiétude quant au res­pect des gestes barrières

Jean Castex et Olivier Véran ont évo­qué cha­cun à leur tour la pos­si­bi­li­té d’imposer le port du masque obli­ga­toire. Après les concerts de Nice de The Avener et la rave-par­ty dans la Nièvre, le gou­ver­ne­ment s’inquiète du non-res­pect des gestes bar­rières. Pour lui, une réac­tion au niveau natio­nal doit être prise et pos­si­ble­ment celle du port obli­ga­toire du masque dans les lieux clos. 

Ce sujet doit être abor­dé dans le cadre du pro­chain Conseil de Défense mer­cre­di : inci­ta­tion ou obli­ga­tion ? Dans les colonnes du Parisien, une dizaine de soi­gnants appellent au port du masque dans les espaces publics. Mais le ministre de la Santé tem­père en expli­quant que seuls les espaces clos seraient concer­nés car c’est là qu’il y a le plus de risque d’une trans­mis­sion du SARS-CoV‑2. 

Les autres infos