Communiqué — Décès de Piem : réaction de Gaël Perdriau

Voici le dis­cours du maire de Saint-Eti­enne au sujet du décès du dessi­na­teur de Piem.

“Je viens d’ap­pren­dre avec tristesse le décès du dessi­na­teur et car­i­ca­tur­iste Piem, de son vrai nom Pierre George Marie de Bar­rigue de Mont­val­lon.

Out­re son tal­ent de dessi­na­teur, sa par­tic­i­pa­tion à l’émis­sion du Petit rap­por­teur de Jacques Mar­tin l’au­ra fait con­naître et appré­cié de la France entière.

Mais à Saint-Eti­enne, c’est avec la fête du livre à laque­lle il par­tic­i­pa à toutes les édi­tions jusqu’à encore il y a quelques années que nous aimions le retrou­ver.

En effet, Piem était né en 1923 à Saint-Eti­enne, et mon ami Jacques Plaine, créa­teur de cette belle insti­tu­tion stéphanoise qu’est la fête du livre, avait eu l’ex­cel­lente idée de le con­vi­er dès la pre­mière édi­tion. Il en sera l’un des plus fidèles par­tic­i­pants.

Homme aux mul­ti­ples tal­ents, à l’e­sprit vif, Piem avait ce don de “cro­quer” l’ac­tu­al­ité en quelques coups de crayons. Ses dessins par­laient plus que de long dis­cours.

A la fois espiè­gle et généreux, il était d’une grande sen­si­bil­ité.

J’adresse à sa famille et ses proches, au nom des élus du con­seil munic­i­pal, des Stéphanois­es et des Stéphanois, l’as­sur­ance de ma pro­fonde sym­pa­thie”.

Les autres infos