Saint-Etienne : un conseil municipal extraordinaire

Depuis son élec­tion à la mairie de Saint-Eti­enne, Gaël Per­dri­au a espacé les con­seils munic­i­paux qui étaient précédem­ment men­su­els. En 2020, un seul con­seil munic­i­pal a eu lieu en jan­vi­er. Avec le con­fine­ment, il a fal­lu des deman­des insis­tantes de l’op­po­si­tion pour que le con­seil munic­i­pal se réu­nisse, ce 29 avril, en visio-con­férence. Sur le papi­er, l’or­dre du jour très lim­ité pou­vait faire espér­er une séance courte. Il n’en fut rien la séance ouverte à 17h a pris fin à 22 h30.

Deux points d’a­choppe­ment qu’é­taient le retour des marchés et l’au­tori­sa­tion des jog­gings

Après une minute de silence en hom­mage à Robert Herbin, on est rapi­de­ment passé au rap­pel des pou­voirs attribués aux maires dans la loi sur l’é­tat d’ur­gence san­i­taire. Rapi­de­ment, les élus de gauche ont déploré leur mise à l’é­cart durant cette péri­ode de con­fine­ment et pro­pos­er au maire de faire appel à “l’in­tel­li­gence col­lec­tive”. Après un long cat­a­logue des mesures pris­es par le maire, celui-ci a refusé d’ou­vrir la cel­lule de crise à des élus d’op­po­si­tion. Sur les deux points d’a­choppe­ment qu’é­taient le retour des marchés et l’au­tori­sa­tion des jog­gings, la réponse a encore été néga­tive. Cet exer­ci­ce a sim­ple­ment per­mis au maire, très présent sur les medias nationaux, de com­mu­ni­quer sur son action. Sur les autres sujets comme le compte admin­is­tratif et le rap­port de la cham­bre régionale des comptes sur la ges­tion de la ville de Saint-Eti­enne, il fau­dra atten­dre un prochain con­seil.

Pat Françon

Les autres infos