Saint-Etienne : un conseil muni­ci­pal extraordinaire

Depuis son élec­tion à la mai­rie de Saint-Etienne, Gaël Perdriau a espa­cé les conseils muni­ci­paux qui étaient pré­cé­dem­ment men­suels. En 2020, un seul conseil muni­ci­pal a eu lieu en jan­vier. Avec le confi­ne­ment, il a fal­lu des demandes insis­tantes de l’op­po­si­tion pour que le conseil muni­ci­pal se réunisse, ce 29 avril, en visio-confé­rence. Sur le papier, l’ordre du jour très limi­té pou­vait faire espé­rer une séance courte. Il n’en fut rien la séance ouverte à 17h a pris fin à 22 h30. 

Deux points d’a­chop­pe­ment qu’é­taient le retour des mar­chés et l’au­to­ri­sa­tion des joggings

Après une minute de silence en hom­mage à Robert Herbin, on est rapi­de­ment pas­sé au rap­pel des pou­voirs attri­bués aux maires dans la loi sur l’é­tat d’ur­gence sani­taire. Rapidement, les élus de gauche ont déplo­ré leur mise à l’é­cart durant cette période de confi­ne­ment et pro­po­ser au maire de faire appel à “l’in­tel­li­gence col­lec­tive”. Après un long cata­logue des mesures prises par le maire, celui-ci a refu­sé d’ou­vrir la cel­lule de crise à des élus d’op­po­si­tion. Sur les deux points d’a­chop­pe­ment qu’é­taient le retour des mar­chés et l’au­to­ri­sa­tion des jog­gings, la réponse a encore été néga­tive. Cet exer­cice a sim­ple­ment per­mis au maire, très pré­sent sur les medias natio­naux, de com­mu­ni­quer sur son action. Sur les autres sujets comme le compte admi­nis­tra­tif et le rap­port de la chambre régio­nale des comptes sur la ges­tion de la ville de Saint-Etienne, il fau­dra attendre un pro­chain conseil.

Pat Françon

Les autres infos