Construction de l’A45 : une déci­sion en septembre

Le sujet est brû­lant. D’un côté, ceux qui sou­haitent l’ouverture de cette struc­ture qui per­met­tra une liai­son plus simple pour Lyon : une déci­sion posi­tive de la construc­tion de l’A45 serait béné­fique pour l’écono­mie locale. De l’autre, les oppo­sants comme l’association de Sauvegarde des Côteaux du Jarez (SCJ) qui sou­hai­te­rait que le pro­jet soit enter­ré pour des rai­sons éco­lo­giques. Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, avait ren­con­tré l’équipe gou­ver­ne­men­tale afin de faire vali­der le dos­sier. Sans suc­cès à l’heure actuelle.

Gaël Perdriau avait aus­si, en février der­nier, écrit au Premier Ministre, Edouard Philippe. Dans sa lettre, il dénonçait notam­ment l’at­ti­tude du pre­mier adjoint de La Talaudière, Pascal Garrido : “Il a fran­chi la ligne jaune, en se com­por­tant en élu irres­pon­sable. Pascal Garrido a fait de son oppo­si­tion à l’A45 un com­bat per­son­nel et d’ar­rière-garde, qui ne lui per­met plus d’ap­préhen­der de manière lucide ce dos­sier. C’est sans doute la rai­son pour laquelle il se rac­croche désor­mais à toutes les oppor­tu­ni­tés y com­pris les plus extrêmes, voire illé­gales, qui pour­raient ralen­tir la construc­tion de l’A45.”

Une attente longue pour la muni­ci­pa­li­té de Saint-Etienne. La déci­sion de construc­tion de l’A45 devrait être connue en sep­tembre 2018. Mais dans le cas où ce pro­jet serait aban­don­né,quelles seraient les com­pen­sa­tions ? Sans doute une amé­lio­ra­tion fer­ro­viaire de la ligne Saint-Etienne / Lyon mais aus­si la créa­tion d’infrastructures rou­tières. On pense, bien sûr, au pro­jet de contour­ne­ment ouest de Saint-Etienne qui pour­rait reve­nir sur le devant de la scène.

 



Les autres infos